Vaudreuil-Soulanges
14:46 20 mai 2021 | mise à jour le: 20 mai 2021 à 16:29 temps de lecture: 2 minutes

Le pont de l’Île-aux-Tourtes est fermé d’urgence

Le pont de l’Île-aux-Tourtes est fermé d’urgence
Photo: ArchivesLe pont de l'Île-aux-Tourtes

Le pont de l’Île-aux-Tourtes a été fermé d’urgence par le ministère des Transports du Québec en raison d’une problématique de sécurité détectée lors d’une inspection. Le ministre des Transports François Bonnardel ainsi que la ministre déléguée aux Transports Chantal Rouleau tiendront une conférence de presse à ce sujet le 21 mai à 10h.

Des dommages aux tiges de renforcement ont été observés par le ministère forçant ainsi la fermeture du tronçon de l’Autoroute 40 reliant Senneville et Vaudreuil-Dorion, dont on ignore toujours la durée. Une deuxième voie sur trois avait été fermée en direction ouest le 13 mai en raison de nouveaux dommages observés lors des travaux de maintien qui sont en cours depuis 2016.

Ceux-ci devaient s’effectuer jusqu’en 2025 afin de permettre au lien en fin de vie utile de demeurer accessible le temps qu’un nouveau pont soit mis en place. Aucune date n’a encore été avancée pour le début de sa construction.

Mesures d’atténuation

La circulation est présentement détournée vers les autoroutes 20 et 30. Le péage sera d’ailleurs retiré sur cette dernière jusqu’à la réouverture du pont.

L’autoroute 20 relie également l’ouest de l’île de Montréal à Vaudreuil-Dorion via le pont Galipeault, mais la présence de multiples feux de circulation sur l’île Perrot ainsi qu’à Vaudreuil-Dorion laisse présager une importante congestion. Des policiers sont déployés aux endroits stratégiques pour faciliter la circulation.

Le transport par train sera également gratuit sur la ligne Vaudreuil-Hudson jusqu’à la réouverture du pont.

Joint par téléphone, le maire de Vaudreuil-Dorion, Guy Pilon, était en mode solution afin d’accommoder les 87 000 véhicules qui empruntent le pont de l’île-aux-Tourtes chaque jour.

«Si on avait une voie de déviation sur la 20, ça causerait beaucoup moins de problèmes, soutient-il. Mais on peut crier, on peut chialer, on peut critiquer, ça ne changera rien du fait que s’ils ferment ça, il faut trouver des alternatives pour nos citoyens.»

Il envisage d’annoncer des mesures d’urgence dans sa municipalité si la fermeture devait s’échelonner sur plusieurs jours.

Articles similaires