Vaudreuil-Soulanges
12:17 21 mai 2021 | mise à jour le: 21 mai 2021 à 16:10 temps de lecture: 4 minutes

La fermeture du pont de l’Île-aux-Tourtes provoquée par des travaux de maintenance

La fermeture du pont de l’Île-aux-Tourtes provoquée par des travaux de maintenance
Photo: Archives Métro

Des tiges de renforcement ont été endommagées lors de forages de maintenance sur le pont de l’Île-aux-Tourtes, causant sa fermeture d’urgence, jeudi le 20 mai. Le ministère des Transports estime être en mesure d’annoncer un échéancier des travaux à effectuer avant sa réouverture, d’ici quelques jours.

«Les équipes du ministère s’affairent présentement à évaluer la meilleure intervention qui permettra la réouverture du pont dans les plus brefs délais», selon le directeur général de la planification et de la gestion des infrastructures de la région métropolitaine de Montréal au ministère des Transports, Kamal Boulhrouz.

Aucun échéancier n’a été avancé quant à la durée de la fermeture du pont. «L’échéancier, je vous le donnerai le plus rapidement possible, mais donnez-nous le temps de nous assurer que les travaux seront bien entrepris et qu’on détermine la nature de ceux-ci», soutient le ministre des Transports, François Bonnardel.

Des inspections ont révélé une «faiblesse théorique» de la résistance du pont de l’Île-aux-Tourtes. La structure ne présente toutefois pas de risque d’effondrement.

«Une faiblesse théorique veut dire qu’en se basant sur des hypothèses de calculs, on arrive à une résistance moindre que ce qui est requis pour permettre le passage de tous les usagers, explique M. Boulhrouz. On n’a absolument aucun indice qu’on ait une faiblesse réelle, comme des fissures ou des dommages visibles.»

Le ministre Bonnardel insiste sur le fait que le pont ne présentera pas d’enjeu de sécurité lors de sa réouverture. «Ce pont est sécuritaire, martèle-t-il. Ce sont des travaux de maintenance qui ont endommagé certaines travées du pont. Donc ce n’est pas l’ensemble du pont qui est touché, et quand les travaux seront terminés, le pont sera sécuritaire.»

Suite des évènements

Une première tige de fer a été sectionnée le 30 avril, causant la fermeture d’une voie. Les forages ont repris le 12 mai, causant d’autres dommages à d’autres renforcements à divers endroits sur la structure.

Une évaluation structurale a ensuite été effectuée, révélant sa faiblesse théorique. Sa fermeture a alors été recommandée de manière préventive au ministère. Au total, une quarantaine de tiges ont été endommagées.

Le ministre des Transports a toutefois refusé de blâmer l’entrepreneur pour les dommages causés. «On travaille avec des humains, donc le geste est humain et les erreurs peuvent arriver, dit-il. En sachant ça aujourd’hui ce n’est pas de dire c’est à qui la faute. Il faut travailler tous ensemble pour trouver une solution parce que les usagers aujourd’hui perdent 1h ou 1h30 dans le trafic.»

Après la réouverture du pont de l’Île-aux-Tourtes, le ministère effectuera une analyse plus poussée afin de comprendre les origines des dommages observés.

Circulation

D’ici là, les automobilistes devront prendre leur mal en patience alors qu’ils seront redirigés vers l’autoroute 20 et l’autoroute 30, où le péage sera gratuit jusqu’à la réouverture du pont. Les autobus du secteur de la Presqu’Île ainsi que le train de la ligne Vaudreuil/Hudson bénéficient également d’une gratuité.

Les lignes d’autobus 7, 10 et 91 ont été annulées et les lignes 44, 45, 907, A-40, 35 et 910 sont affectées par des modifications de tracés ou d’horaires. Les détails sont disponibles sur le site internet d’EXO.

D’autres mesures d’atténuation pourraient être annoncées dans les prochains jours.

Articles similaires