Verdun

Habitation accessible

Habitation accessible
Photo by: (Photo: IDS/Verdun Hebdo – Delphine Bergeron)

Des bâtiments désuets de la rue Argyle seront démolis pour faire place à de nouveaux logements. Dérogeant à certains règlements de zonage, la Ville a négocié pour qu’il y soit intégré un appartement adapté aux personnes à mobilité réduite.

L’entrepreneur a d’abord reçu l’autorisation de démolir les bâtiments en place aux 725-731 rue Argyle, c’est-à-dire deux maisons jumelles et un entrepôt.

Le règlement de zonage ne permet que deux étages. Or le projet particulier prévoit d’ériger deux multiplex à trois étages, un de quatre logements et l’autre de six unités, dont deux logements facilement modifiables pour les rendre accessibles. Le Comité consultatif en urbanisme a exigé l’intégration des notions de développement durable en échange d’une permission de construire. «Adaptable, ce n’est pas assez loin, on veut qu’il soit adapté», a répondu le conseiller municipal, Luc Gagnon.

«Un tiers de la population verdunoise vit avec des limitations fonctionnelles, que ce soit des personnes âgées, des gens qui ont été opérés ou qui ont eu des accidents.»

— Luc Gagnon, conseiller d’arrondissement

Selon lui, c’est la crainte d’avoir de la difficulté à louer un logement adapté qui aurait freiné les ambitions du contracteur, mais il prévoit l’inverse. «Le nombre de logements adaptés à Verdun est très limité, rapporte le conseiller municipal. Il y a une liste d’attente pour des gens qui cherchent ce genre de logement.»

Adapté

Sur les dix unités, il y aura finalement un logement adapté qui inclut les équipements nécessaires au quotidien d’une personne à mobilité réduite se déplaçant en fauteuil roulant. Un autre sera adaptable, c’est-à-dire conçu pour qu’un fauteuil roulant s’y déplace, sans qu’il y ait l’équipement nécessaire au quotidien d’une personne handicapée.

L’appartement sera construit au rez-de-chaussée et au sous-sol. Il sera muni d’un monte-personne intérieure et les pièces seront conçues pour y accueillir une personne à mobilité réduite se déplaçant dans un fauteuil roulant. Des espaces de stationnements réservés pour les personnes à mobilité restreinte seront conçus près de l’entrée du bâtiment.

Quatre espaces pour vélo, quatre bases et les conduits nécessaires à l’installation de bornes électriques, la récupération des eaux pluviales ainsi que l’intégration de verdure pour éviter un effet d’îlot de chaleur sont également demandés.

 

 

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *