Verdun
16:30 23 octobre 2019 | mise à jour le: 28 octobre 2019 à 11:38 temps de lecture: 3 minutes

Une nouvelle murale à Verdun

Une nouvelle murale à Verdun
L’inauguration de la murale se fera le 23 octobre à 17h, au Château Isabelle (4560, boul. LaSalle) en compagnie des artistes Ankhone et Dodo Osé.

La bâtisse à l’angle du boulevard LaSalle et de la 1ere Avenue est dorénavant enjolivée par une murale des artistes Ankhone et Dodo Osé. Tout près des berges du fleuve Saint-Laurent, l’œuvre d’une hauteur de 27 mètres représente entre autres la villégiature de Verdun.

Après 80 heures de travail, le duo a finalisé la peinture qui devrait rester sur le mur pendant au moins cinq ans. Les artistes ont sondé la population afin de savoir ce qu’elle aimerait retrouver sur ce mur et les berges étaient incontestablement un élément important.

Au centre de l’œuvre, on retrouve un grand personnage bleuté mystérieux. «Il est vraiment central entre les airs, la terre et l’eau, mais on ne sait pas trop si c’est un homme ou une femme. J’aime bien cette ambivalence», exprime Ankhone.

On retrouve également deux pêcheurs qui sont des amis des deux artistes et qui habitent dans le quartier. «On aime bien que ça soit un peu anecdotique», raconte Dodo Osé.

Il s’agit d’une collaboration entre l’arrondissement, la Société d’histoire et de généalogie de Verdun ainsi que plusieurs résidents.

Complète

Les deux artistes sont issus du milieu du graffiti. Ils travaillent ensemble depuis leur rencontre, il y a six ans, dans le groupe Ashop Crew. Ils font aussi parties de l’organisme à but non lucratif Kolab avec qui ils ont soumis leur projet de murale à la Ville de Montréal.

L’idée originale vient de Ankhone, mais Dodo Osé a apporté sa touche à la création. «C’était important qu’il ne vienne pas juste peindre. Au final, ça ajoute toute sorte d’éléments et ça donne une œuvre complète», précise Ankhone.

Bien qu’ils aiment travailler en équipe, ils admettent avoir besoin parfois de reprendre le pinceau en solo. Selon eux, l’idéal est d’alterner. «J’aime bien avoir quelqu’un près de moi, car j’ai un peu peur une fois là-haut», raconte Dodo Osé, amusé et à la fois sérieux.

Ce n’est pas la première fois que les artistes font de l’art mural à Verdun. On retrouve sur la rue de Verdun, à l’angle de Woodland, une œuvre de Ankhone tandis que celle de Dodo Osé se retrouve dans le stationnement du Centre d’éducation des adultes Champlain de la rue Argyle.

C’est en partie à cause de la proximité avec les gens et de leur gratitude que les artistes aiment revenir peindre à Verdun. Depuis qu’ils ont commencé cette murale, les gens du quartier s’arrêtent fréquemment pour discuter avec eux et les encourager.

Montréal compte plus d’une centaine de murales, dont 26 réalisées en 2018 grâce au Programme d’art mural (PAM) de la Ville auquel Ankhone et Dodo Osé ont participé. Selon eux, les murales sont si populaires dans la métropole puisqu’elle suit la tendance mondiale pour ce type d’art.

La nouvelle murale de Verdun a été faite en collaboration avec le Groupe Timbercreek et le Syndicat des copropriétaires La Promenade, les deux immeubles impliqués pour cette création.

Articles similaires