Île-des-Sœurs
06:00 3 avril 2020 | mise à jour le: 3 avril 2020 à 08:33 temps de lecture: 2 minutes

Cellule de crise pour l’aide alimentaire dans l’arrondissement de Verdun

Cellule de crise pour l’aide alimentaire dans l’arrondissement de Verdun
Photo: IDS/Verdun-Hebdo - Archives

En pleine pandémie, Verdun se mobilise et crée une cellule de crise autour de l’enjeu de l’aide alimentaire sur son territoire. L’arrondissement injectera un total de 100 000$ pour soutenir les organismes communautaires du quartier qui aide les personnes plus vulnérables.

Le comité local, composé de la Table de concertation en développement social de Verdun (CDSV), l’arrondissement de Verdun, le CIUSSS du Centre-Sud-del’Île-de-Montréal et d’autres organismes du quartier, s’assurera d’identifier les besoins et de coordonner les opérations.

Financement

L’arrondissement donnera 35 000$ à Centraide. Un montant de 65 000$ sera voté au prochain conseil d’arrondissement pour donner un fonds supplémentaire à d’autres services de la région. Tous les organismes verdunois ont été contactés pour mesurer l’urgence de leurs besoins.

«On prend soin d’une clientèle plus vulnérable depuis plusieurs années, mais là, il vient s’ajouter aussi monsieur et madame tout le monde, souligne le maire Jean-François Parenteau. Il y a trois semaines, ces gens n’avaient pas de problème financier.»

Il anticipe que cette clientèle, auparavant sans soucis financiers, se tournera vers les organismes communautaires en attendant que l’aide du gouvernement, attendue en principe dès le 6 avril.

«Ce n’est pas votre faute si vous avez perdu votre emploi dans les derniers jours ou les dernières semaines, donc il n’y a pas de gêne à aller dans les banques alimentaires.» — Le premier ministre François Legault.

«Contrairement aux autres paliers gouvernementaux où on va donner de l’argent directement aux citoyens, dans notre cas, c’est de l’argent qu’on donne aux organismes pour qu’ils puissent en faire bénéficier le plus de gens possible», explique M. Pareanteau. 

Toutes les offres de bénévolat ainsi que les besoins des organismes sont regroupés par région et par ville sur le site jebenevole.ca, qui se concentra uniquement sur les besoins liés à la COVID-19. Les personnes intéressées peuvent postuler et seront ensuite jumelées.

Une majorité des bénévoles des banques alimentaires sont âgées de plus de 70 ans. Or, ce groupe de personnes doit rester à la maison pour leur sécurité.

Articles similaires