Île-des-Sœurs
06:00 1 juillet 2020 | mise à jour le: 30 juin 2020 à 17:28 temps de lecture: 4 minutes

Démystifier les technologies d’aujourd’hui

Démystifier les technologies d’aujourd’hui
Photo: Katrine Desautels/MétroRavy Por a donné des conférences sur les technologies modernes dans des écoles du Québec, parfois devant un auditoire de 500 jeunes.  Durant la pandémie, elle a fait ses présentations virtuellement.

La Verdunoise Ravy Por a fondé Héros de chez nous, qui a pour but de démystifier les technologies d’aujourd’hui auprès des jeunes et rendre encore plus attrayant ce domaine dont elle est passionnée. Malgré la pandémie, elle a poursuivi sa mission en mettant sur pieds des ateliers en ligne. 

La femme de 35 ans a créé l’organisme il y a deux ans. Elle a donné des ateliers et conférences a plus de 4000 adolescents et jeunes adultes à travers le Québec afin de rendre les mathématiques et les technologies plus concrètes. 

Elle a abordé divers sujets tels que démarrer une entreprise 100% numérique avec zéro dollar, l’intelligence artificielle et le marketing derrière cela, programmer un site web pour une compagnie virtuelle, etc.

«La richesse, c’est les interventions des jeunes […] Ils me posent des questions sur les robots humanoïdes ou si les robots vont vraiment nous surpasser. Je trouve qu’ils ont vraiment une pensée différente et enrichissante», témoigne Mme Por. 

Elle avait prévu de continuer sa tournée des écoles jusqu’en juin, mais tout a été annulé à cause de la pandémie. «On avait commencé une conférence interactive sur les métiers du futur, puis on a décidé de la faire entièrement virtuellement», dit-elle.

Ces capsules sont d’abord élaborées avec un jeune qui s’intéresse à un métier du futur et qui pose ses questions à un expert. «Après on va dans des questions plus avancées, par exemple tout ce qui est fonctionnement de l’intelligence artificielle sur YouTube», explique-t-elle. Les vidéos ont connu un grand succès, visionnés jusqu’à 20 000 fois. 

Parcours 

Ravy Por est d’origine cambodgienne, la seule de sa famille née en sol québécois. Depuis l’âge de 11 ans, elle a toujours été impliquée dans son milieu. «Même si j’ai grandi dans un milieu modeste, je savais que j’étais choyée d’avoir de la nourriture et un toit. Donc j’ai commencé à faire du bénévolat […] et ça a continué toute ma vie», dit-elle. 

«De tout mon bénévolat, je n’ai jamais compté mes heures. Si c’est utile et que les gens aiment cela, je continue, c’est tout.»
– Ravy Por

Elle a fait de l’aide humanitaire internationale et du soutien auprès des personnes handicapées. Son intérêt pour les sciences et la technologie lui est venu naturellement.

«La première langue que j’ai comprise à part le cambodgien, c’est les maths. Je ne parlais pas français jusqu’à l’âge de 7 ans», raconte-t-elle.

Après avoir été dans une classe de francisation, elle se raccrochait à ce langage qu’elle maîtrisait bien. Durant ses études, elle a eu des professeurs qui lui ont transmis leur propre passion et cela a eu pour effet de confirmer sa vocation.

Métier

«Avec les maths vient le volet programmation, qui est très important pour moi, parce que je l’utilise chaque jour dans mon travail», indique Mme Por qui dirige le département analytique avancé chez Desjardins, ce qui inclut l’intelligence artificielle. 

Elle constate que beaucoup de gens, et pas seulement des personnes âgées, sont analphabètes technologiquement. «Il y en a qui peuvent utiliser les technologies, mais ils ne comprennent pas ce qu’il y a en arrière», souligne-t-elle, prônant ainsi l’importance des Héros de chez nous pour démystifier cet aspect.

Sur le terrain, elle constate que le plus important pour les jeunes, c’est d’enlever l’abstrait qui entoure les mathématiques. Bien souvent, ils écoutent en classe, mais ne voient pas d’intérêt dans cette matière puisqu’on ne leur explique pas comment cela peut s’appliquer et leur servir au quotidien, ou dans un métier.

Pourtant, il y a de nombreux liens. L’intelligence artificielle est partout, dans le cinéma ou la musique, alors que les concepteurs de jeux vidéo engagent des historiens pour créer un nouveau jeu. Ainsi, plusieurs domaines peuvent se rattacher aux technologies d’aujourd’hui. 

Articles similaires