Villeray – Parc Ex – Petite-Patrie

Des restaurateurs bouillonnent de créativité

Des restaurateurs bouillonnent de créativité
Photo: karelnoppe

Avec l’été qui arrive, les restaurateurs du quartier Villeray, à Montréal, tentent de mettre à profit toutes leurs ressources afin de maximiser l’affluence de la clientèle.

La saison la plus courte, et sans contredit la plus lucrative, exige les meilleures stratégies marketing (Happy Hour, offres spéciales, propositions originales, prix compétitifs…), pour attirer ces clients qui n’ont que l’embarras du choix quand vient le temps d’opter pour un resto, une terrasse, un bar. Et le défi est double, puisqu’il faut aussi trouver (et fidéliser) de bons employés.

Employés recherchés
Avec la pénurie d’employés qui sévit partout actuellement, la restauration et les services hôteliers sont parmi les secteurs qui présentent le plus grand nombre de postes vacants. Selon Statistique Canada, au plus fort de la saison touristique de 2018, 13 925 postes étaient à pourvoir au Québec, principalement dans ce domaine.

Mais, les restaurateurs voient poindre une lueur d’espoir puisque l’Association Restauration Québec vient d’annoncer la signature d’une entente de collaboration avec Immigration Global Crossing afin de leur offrir un service d’accompagnement clé en main pour recruter des travailleurs à l’étranger. Reste à voir de quelle manière la situation évoluera concrètement pour les 5929 restaurants de l’Île de Montréal.

Luigi Minerva, un des associés du nouveau restaurant Antonietta, avoue avoir dû marauder du côté de ses compétiteurs pour trouver du personnel qualifié. «Malgré le fait que pour nous l’enjeu est moindre, puisque nous avons un petit restaurant comptant 30 places,» précise-t-il.

Quant à Maxime Landry, copropriétaire du jeune resto italien Moccione, déjà très couru, il abonde aussi en ce sens: «La pénurie de main-d’oeuvre est bien réelle et c’est en partie ce qui nous a motivés à ouvrir un plus petit établissement. Comme nous avons ainsi besoin de moins d’employés, nous pouvons prendre temps d’être à l’écoute de chacun d’entre eux.»

Heureux, les fins palais
Malgré cette situation délicate, l’industrie demeure très dynamique. «De nos jours, avec la tendance du tourisme gourmand, la clientèle est plus soucieuse de la qualité des produits utilisés, aime la nouveauté et apprécie la gastronomie des plats servis», constate Martin Vézina, responsable des communications et affaires publiques à l’Association Restaurant Québec. «Tourisme Montréal a d’ailleurs mis en place une stratégie pour faire de la métropole une capitale de la gastronomie en Amérique du Nord». Et ce ne sont pas les nouveautés qui manquent. Le monde de la restauration bouillonne de créativité et d’offres alléchantes.

Tout nouveaux, tout beaux!
* Le Moccione (380, rue Villeray), tout petit resto grandement apprécié.

* L’Antonietta (6670, avenue Papineau) ouvrira ses portes au début du mois de juin.

* Le bistrot français Cœur de loup (1411, rue Bélanger ), dirigé par Vianney Godbout (du resto Chasse-Galerie), n’attend que son permis d’alcool pour ouvrir ses portes.

* La Pizzeria Melrose (4040, boulevard Saint-Laurent), qui a fait ses preuves dans NDG, vient d’ouvrir une deuxième adresse sur le boulevard Saint-Laurent.

* Le Bar Saint-Denis (6966, rue Saint-Denis), avec Emily Homsy et David Gauthier aux commandes, deux anciens du Pied de Cochon, est un nouveau repère de choix pour les résidents de la Petite Patrie.

Qui dit plaisir d’été dit bien sûr terrasses! Les propriétaires sont conscients de cet attrait qui, en plus d’attirer les gastronomes estivaux, agrandit la capacité de leur établissement. Après six ans d’existence, le resto Chez Victoire a senti le besoin de rafraîchir sa devanture et sa terrasse.

Du côté de chez et du Darling, pour ne nommer que ceux-là, la terrasse est si joliment aménagée qu’on choisit ce lieu plutôt qu’un autre juste pour profiter du soleil et de l’atmosphère.

Place aux terrasses
* Chez Hà, 243, avenue du Mont-Royal Ouest.

* Le Darling, 4328 Boul. St-Laurent

* Chez Victoire, 1453, avenue du Mont-Royal Est