L’espace Shamrock enfin dévoilé

L’espace Shamrock enfin dévoilé
Photo: Emmanuel DelacourLe maire de Rosemont – La Petite-Patrie présente les aménagements permanents de l’espace Shamrock.

Après quatre années de consultations et de débats avec les citoyens et les commerçants, la version définitive des aménagements permanents sur l’espace Shamrock voit enfin le jour.

De longues tablées en bois et des bancs « ludiques » pour amuser les enfants agrémentent désormais les trottoirs élargis de ce petit tronçon situé entre le boulevard Saint-Laurent et le marché Jean-Talon.

Car il s’agit bien d’une rue partagée et non d’un espace entièrement réservé aux piétons comme le laissaient entrevoir les premières ébauches de l’Arrondissement. En effet, depuis 2016 l’administration a consulté 1900 citoyens et « expérimenté » avec différents aménagements, « afin de créer une place à la hauteur des attentes », souligne François W. Croteau, maire de Rosemont – La Petite-Patrie.

Si le retrait d’une dizaine de places de stationnement pour la construction de plus grands trottoirs a été critiqué par certains détaillants et les élus de l’opposition l’été dernier, les automobilistes et cyclistes ne seront finalement pas bannis des lieux.  Ceux-ci devront toutefois respecter la limite de vitesse à 20 km/h et laisser la priorité aux piétons en tout temps, indique l’élu. De plus, la chaussée est maintenant réduite à 2 voies au lieu de 4.

On y retrouve désormais 160 places assises, davantage de verdissement incluant un total de 28 arbres et une station de préparation des aliments qui permet de rincer ses fruits et légumes dans un comptoir en acier inoxydable.

L’idée de créer un lien le boulevard Saint-Laurent et le marché avait été lancée pour la première fois en 2010 par la Société de développement commercial (SDC) Petite-Italie Marché Jean-Talon et la Corporation de gestion des marchés publics de Montréal (MPM).

Les organismes désiraient à l’époque renforcer ce lien entre les deux destinations commerçantes, souvent ignoré par leurs clientèles respectives.

« Nous pensons que les aménagements viendront redynamiser le marché Jean-Talon. Cet espace pourra être utilisé par les citoyens, mais aussi par les propriétaires de boutiques lors d’événements », affirme Nasser Boumenna, membre du conseil d’administration de la MPM.