Viaduc Van Horne/Rosemont: la piétonnisation toujours réclamée

Viaduc Van Horne/Rosemont: la piétonnisation toujours réclamée
Photo: ArchivesCertains organismes souhaitent qu’on se penche encore sur la piétonnisation du viaduc.

Deux ans après l’expérience de la piétonnisation du Viaduc Van Horne/Rosemont, les instigateurs de l’initiative espèrent qu’on se penchera sur l’avenir de cette structure à la veille d’importantes transformations dans le quartier.

C’était à l’occasion du 375e anniversaire de la métropole que les organismes Mémoire du Mile-End, Les Amis du Champ des Possibles et la défunte Société de développement environnemental de Rosemont (SODER) avaient lancé le projet.

Lors de la longue fin de semaine d’octobre 2017, près de 4000 personnes s’étaient rassemblées sur le viaduc pour y occuper la voie sud, en la piétonnisant et en y tenant des activités familiales.

« On voulait attirer l’attention sur cette structure, poser un regard différent sur celle-ci, afin de voir si on pouvait la repenser », explique Mikael St-Pierre, urbaniste, anciennement associé à la SODER.

Alors que la Ville de Montréal a lancé cet été des travaux de réfection pour donner un sursis de dix ans au pont construit en 1972, l’expert croit toujours que l’expérience a prouvé la validité de repenser la place accordée aux déplacements actifs.

« La piétonnisation, c’était déjà dans le Programme particulier d’urbanisme (PPU) du secteur Bellechasse il y a dix ans. Les sondages que nous avons menés auprès des participants de l’activité ont démontré que 75 % d’entre eux souhaiteraient celle-ci », indique l’urbaniste.

M. St-Pierre remarque que durant les présents travaux et lors des activités de 2017, la fermeture de la moitié du viaduc à la circulation automobile n’a pas engendré les bouchons monstres auxquels certains s’attendaient.

Ce dernier espère donc que la Ville et l’Arrondissement de Rosemont – La Petite-Patrie s’attarderont sur cet enjeu dans le prochain PPU, prévu en 2020.

En effet, la venue d’un garage modernisé de la Société de transport de Montréal 2022 et la création d’un nouveau quartier pouvant accueillir jusqu’à 800 logements additionnels dans le secteur promettent d’y apporter de grands changements.

Les travaux de remise à niveau du Viaduc Van Horne/Rosemont représentent une dépense totale de 10 461 971$ pour la Ville de Montréal et devraient se terminer en novembre 2020.