Villeray – Parc Ex – Petite-Patrie
17:55 27 mai 2021 | mise à jour le: 28 mai 2021 à 16:41 temps de lecture: 4 minutes

Des projets ambitieux pour le futur du parc Jarry

Des projets ambitieux pour le futur du parc Jarry
Photo: FELIX O.J. FOURNIER/TC MEDIA

La ville de Montréal entame une démarche de participation publique dans le cadre du projet de réaménagement du parc Jarry. C’est devant une audience virtuelle de 320 personnes qu’elle a présenté la vision et les orientations proposées pour assurer un avenir vert à ce parc bondé depuis le début de la pandémie.

«La nature doit être un droit inclusif et nous devons mettre en œuvre tous les moyens à notre disposition pour offrir des parcs de grande qualité qui vont améliorer la qualité de vie et le bien-être des citoyens et citoyennes», a affirmé la mairesse de l’arrondissement Villeray—Saint-Michel—Parc-Extension, Giuliana Fumagalli, au début de la rencontre.

Le plan d’aménagement comprend plusieurs objectifs afin de pouvoir répondre notamment à l’augmentation de la fréquentation du parc et à l’évolution des besoins des citoyens.

La cheffe de division Aménagement des parcs urbains et des espaces publics Marie-Claude Séguin a indiqué que lors des onze derniers mois, la fréquentation du parc Jarry s’est chiffrée à 1,37 million d’entrées. Selon les projections, ce nombre devrait atteindre 1,6 million d’ici la fin de l’année 2021.

Des travaux à court et long termes

Parmi les projets du plan d’action, il est prévu qu’au cours des cinq prochaines années, plusieurs secteurs comme le parc à chiens ou la patinoire permanente seront relocalisés. D’autres coins, comme les terrains de balle, seront partiellement retirés des terrains de la plaine centrale. De plus, le plan prévoit de nouveaux aménagements. Un terrain de jeux d’eau situé «près des services, de l’aire de jeux et de la plaine centrale libre» est dans les cartons.

Toutefois, certains projets du plan d’aménagement seront effectués sur une période de cinq à quinze ans. C’est notamment le cas pour le réaménagement du terrain de soccer et cricket et du parc de rouli-roulant, pour les travaux de rénovation du chalet Jean-Paul ou pour des modifications de la plaine centrale comme l’enlèvement des derniers équipements sportifs et le réaménagement de sentiers.

Des précautions pour la protection de l’environnement

Au cours des deux périodes de questions, plusieurs citoyens s’inquiétaient par rapport à l’avenir du parc Jarry au sujet des enjeux environnementaux. À ce sujet, le plan d’aménagement prévoit plusieurs projets écologiques.

La directrice de l’aménagement des parcs et espaces publics au service des grands parc du Mont-Royal, Sylvia-Anne Duplantie, a expliqué qu’une orientation vers la résilience écologique était envisagée. La ville de Montréal prévoit d’implanter près de 800 arbres dans le parc en plus d’assurer une biodiversité au niveau de la faune et de la flore.

Vers la fin de la rencontre virtuelle, un citoyen a demandé si certains secteurs du parc allaient être fermés pendant les travaux d’aménagement. Il lui a été indiqué que rien n’allait être effectué pendant la période festival, mais qu’il était encore trop tôt pour annoncer une fermeture pour le moment.

Pour tous ceux et celles qui n’ont pas été en mesure d’assister à la rencontre, cette dernière sera rediffusée sur le site internet de Réalisons Montréal et la présentation PowerPoint sera également disponible sur le même site internet au cours des prochains jours.

D’autres activités de consultation sont prévues, mais la Ville n’a pas dévoilé le calendrier.

Articles similaires