Villeray – Parc Ex – Petite-Patrie

Santé mentale: Un enjeu de taille pour la candidate Giuliana Fumagalli

Giuliana Fumagalli dépose une mention contre le profilage racial
Giuliana Fumagalli salue aussi le travail des candidates de Quartiers Montréal qui ont chacune des activités pour les personnes précaires, immigrantes ou encore pour les jeunes. Photo: Courtoisie de l'arrondissement de-Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension

Alors que le 10 octobre marquera la Journée mondiale de la santé mentale, Métro souhaite s’intéresser à cette problématique et interroger les candidats. La mairesse sortante et candidate à sa réélection, Giuliana Fumagalli, indique pour sa part que cette problématique «vient la chercher».

Giuliana Fumagalli tient à souligner à quel point elle considère cet enjeu important. Un enjeu «d’autant plus mis en lumière» lors de la pandémie.

Et le premier enjeu, selon la mairesse sortante, est l’impact des milieux de vie sur la santé mentale. L’accès aux espaces verts ou aux parcs est un des enjeux qui lui tient à cœur. Mais la santé mentale passe aussi par des logements salubres et abordables, et une alimentation abordable.

Giuliana Fumagalli tient par ce biais à rappeler que pendant son mandat, elle a investi dans la réfection des parcs. L’administration a également débloqué des fonds d’urgence aux organismes communautaires pour la sécurité alimentaire lors de la pandémie.

Des logements sociaux pour des personnes aux prises avec la santé mentale

La candidate tient aussi à rappeler que la mairie a approuvé un projet de logements sociaux de 35 unités pour des personnes qui sont aux prises avec des problèmes de santé mentale.

Le projet «vise la réalisation de logements permanents ou temporaires avec services. Il s’adresse à une clientèle qui a des besoins particuliers et dont la condition nécessite des installations spéciales et des services d’assistance personnelle sur place, comme les déficients intellectuels légers, les handicapés physiques, ou encore les personnes victimes de violence ou itinérantes.»

Une halte chaleur pour l’hiver

La mairie a mis en place l’hiver dernier une «halte chaleur» pour accueillir les itinérants. Selon Giuliana Fumagalli, 70% des personnes qui l’ont fréquenté ont par la suite entrepris des démarches de logement, pour obtenir un rendez-vous médical ou encore faire leurs papiers.

Si la candidate est réélue, elle souhaite continuer le travail entrepris durant les dernières années. Elle souhaite aussi travailler davantage avec les organismes et obtenir de meilleurs fonds dans les quartiers pour offrir plus de services et briser l’isolement.

Articles récents du même sujet