Villeray – Parc Ex – Petite-Patrie

Des organismes cartographient les évictions

Rassemblement_évictions_
Une projection qui a réuni une soixantaine de personnes a eu lieu le 4 novembre pour présenter le projet. Photo: Gracieuseté/Emanuel Guay

Deux organismes ont tenu une conférence de presse jeudi. Le comité d’action de Parc-Extension (CAPE) et le Projet de cartographie anti-éviction de Parc-Extension (PEAMP) ont présenté un projet de cartographie concernant les évictions et la résistance communautaire pour le quartier.

Selon un communiqué, «la première se concentre sur les évictions à Parc-Extension depuis 2017. La deuxième carte met de l’avant des initiatives communautaires qui visent à contrer la crise du logement dans le quartier».

Le projet inclut des entrevues avec des organismes communautaires. Il inclut également de la documentation à propos de mobilisations et d’actions récentes.

Les évictions sont à la hausse dans le quartier, mais les résidents et les résidentes s’organisent et résistent face à la crise du logement.

Celia Dehouche, organisatrice communautaire au CAPE

Les organismes souhaitent ainsi montrer l’ampleur du problème et les pistes de solutions mises en avant par les locataires.

Selon les données présentées, il y a une augmentation importante des demandes de soutien liées aux évictions. Et ce, depuis 2017.

Les demandes étaient principalement concentrées dans le sud du quartier de 2017 à 2019, mais elles se sont généralisées depuis 2020, selon Sepideh Shahamati, membre du projet de cartographie anti-éviction de Parc-Extension.

Les organismes tiennent cependant à souligner que ce n’est que la pointe de l’iceberg, selon eux. Des locataires ne font tout simplement pas appel à ces organismes, selon eux.

Articles récents du même sujet