Soutenez

Sayeh Sarfaraz expose ses dessins inspirés de son enfance en Iran

L’artiste Sayehf Sarfaraz expose à la maison de la culture Claude-Léveillée jusqu’au 5 juin.
L’artiste Sayeh Sarfaraz expose à la maison de la culture Claude-Léveillée jusqu’au 5 juin. Photo: Gracieuseté, Arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension

Les dessins de Sayeh Sarfaraz font découvrir un autre visage de l’Iran. Après avoir souvent dépeint une partie sombre de la vie iranienne, l’artiste s’est cette fois replongée dans son enfance. Ses œuvres sont à découvrir jusqu’au 5 juin à la maison de la culture Claude-Léveillée.

L’exposition se nomme On rejoue? La native de Chiraz, capitale culturelle de l’Iran, y met en scène des dessins remplis de gaîté. Ses fresques ludiques, inspirées du courant de l’art naïf, lui permettent de faire partager un bout de sa jeunesse.

Elle avait «comme un besoin viscéral de renouer avec le récit des beaux jours qui ont bercé son enfance», décrit l’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension dans un communiqué.

«Sous la forme d’un récit personnel qui fait écho à une actualité universelle sans cesse répétée, l’artiste puise avec nostalgie dans ses souvenirs pour en faire ressortir ses beautés et ne pas oublier.»

Avec les œuvres de Sayeh Sarfaraz, on pousse les portes closes du monde perse pour y découvrir une beauté bien cachée.

Loin de sa narration habituelle

Dans On rejoue?, l’imagerie narrative de Sayeh Sarfaraz renvoie au jeu et à l’enfance, d’où le nom de l’exposition. Les couleurs vives et les motifs rappellent les tapis persans que collectionnait la grand-mère de Sayeh.

Pourtant, l’artiste aux origines perses a souvent mis en question le régime islamique et la dictature qui sévit dans son pays d’origine à travers son art.

Souvent, l’artiste diplômée de l’École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, en France, illustre le côté sombre de la vie iranienne. Elle adopte régulièrement un ton critique et utilise ses dessins comme des armes politiques.

Cette fois, «le paysage sort de la noirceur et s’enchante, annonçant la force d’un patrimoine retrouvé». La salle d’exposition est ouverte du mercredi au dimanche, dans le respect des normes sanitaires en vigueur. L’entrée est gratuite et aucune réservation n’est nécessaire. La programmation culturelle de l’arrondissement est à consulter sur le site montreal.ca/vsp.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Villeray – Parc Ex – Petite-Patrie.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.