Houssein Ben-Ameur

Les raisons de la haine

Les raisons de la haine

En un mois et demi, le monde a été à trois reprises témoin de l’horreur absolue, immonde, vile et abjecte, horreur que l’humain ne cesse d’infliger à ses semblables. En quelques semaines, des musulmans ont été abattus dans des mosquées en Nouvelle-Zélande, des chrétiens massacrés dans des églises au Sri Lanka et des juifs tirés à bout portant dans une synagogue en Californie. Les trois grandes religions monothéistes ont été attaquées, au sein même de leurs lieux de culte, censés être des refuges de l’âme et des havres de paix, de sérénité, de quiétude et de ressourcement spirituel pour les fidèles. Tant de haine, tant de violence. Encore.

Ces abominables tragédies sont les contrecoups d’une prolifération d’extrémismes fanatiques effrénés, de plus en plus violents, symptômes maladifs de l’ère moderne globalisée et fortement interconnectée. Certains vivent le fantasme d’un passé glorifié et faussement idéalisé exaltant la suprématie des uns sur les autres, l’exclusion de la différence et le rejet de toute nuance. Le refus total du progrès humain caractérise les aliénés qui commettent ces atrocités. Il y a chez plusieurs une incapacité cognitive à appréhender les changements radicaux qui caractérisent le XXIe siècle, incapacité qui les transforme en psychotiques sanguinaires. Ils conçoivent le monde en noir et blanc, incapables de distinguer les teintes et les tonalités du spectre infini des couleurs. Ils se rabattent sur des interprétations faciles, primitives, prémâchées et prêtes à consommer : forces obscures, nouvel ordre mondial, grands remplacements, les autres contre nous autres. Ils projettent leurs propres fantasmes sur les plus vulnérables et les plus fragiles : les minorités marginales, qu’ils accusent de tous les maux de la terre. Et, de temps en temps, au bout de leur aliénation, ils passent inévitablement à l’acte terroriste.

Plus que jamais, il est nécessaire d’intensifier la lutte contre toutes les formes de fondamentalisme et d’extrémisme haineux qui gangrènent nos sociétés, quels qu’ils soient. L’humanité tout entière se doit de faire front contre toute forme d’exclusion et de discrimination, que ce soit dans nos débats politiques, dans nos médias, sur les réseaux sociaux, ou même au cours de nos discussions avec nos proches. Nos enfants doivent apprendre et intégrer les valeurs de tolérance, de droits de la personne, d’égalité et d’inclusion. L’amour sincère étant l’unique remède contre la haine rampante. N’oublions pas que même si l’humanité n’a jamais été aussi pacifique et pacifiée – il y a de moins en moins de guerres ouvertes et de conflits armés entre États –, nous traversons une ère de bouleversements sans précédent et de profondes transformations politiques, sociales, économiques, écologiques et technologiques. L’intelligence des machines surpassera bientôt nos capacités intellectuelles, les inégalités entre riches et pauvres ne cessent d’augmenter de manière alarmante, et les changements climatiques menacent la survie même de notre planète… Ces grands défis, énormes et vitaux, nous touchent tous directement, quelles que soient notre couleur de peau, nos croyances ou nos origines. Ça devrait nous unir tous, humains, plutôt que nous diviser encore plus.

Commentaires 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • lucie mayer

    « L’humanité tout entière se doit de faire front contre toute forme d’exclusion et de discrimination, que ce soit dans nos débats politiques, dans nos médias, sur les réseaux sociaux, ou même au cours de nos discussions avec nos proches. Nos enfants doivent apprendre et intégrer les valeurs de tolérance, de droits de la personne, d’égalité et d’inclusion. L’amour sincère étant l’unique remède contre la haine rampante.  »
    Nos enfants, et nos grands aussi 🙂
    Merci Houssein!

  • andre boivin

    merci pour cet article si vrai salam alikoum

  • andre boivin

    merci pour cet article si vrai vous avez parfaitement raison

  • Guy Bélanger

    La sagesse est rare dans notre monde de vitesse, de profit et d’idées toutes faites. merci à vous et poursuivez !

  • P.L.Ste Marie

    Il est vrai que chacun d’entre nous doit accueillir l’autre tel qu’il est.
    il est aussi vrai que tant qu’il y aura des religions, il y aura des hommes qui qui voudront en éliminer d’autre pour le pouvoir.

Articles similaires