Automobile

Cadillac XT6: un entre-deux

Cadillac XT6: un entre-deux
Photo: CourtoisieCadillac XT6 2020, version Sport

Il semble que GM n’ait pas encore épuisé sa réserve de nouveaux modèles de VUS avec l’arrivée du Cadillac XT6 qui vient se placer, comme son nom l’indique, entre le XT5 et le plus gros Escalade. Cadillac n’a rien inventé avec ce modèle en se servant de la plateforme du Chevrolet Traverse. Il fait donc environ 20 cm de plus que le XT5 pour être capable de glisser une 3e rangée de sièges à l’arrière. Il offre un format semblable au GMC Acadia.

Esthétiquement réussi

Le style est tout en finesse avec une silhouette effilée qui se voit dans la configuration des phares au regard perçant. On remarque aussi une largeur assez imposante qui ajoute à la présence du véhicule. Des roues de 20 pouces ou de 21 pouces en option (une première chez Cadillac), sont disponibles. Les phares et les feux à la verticale définissent la nouvelle image de Cadillac. Un aileron fonctionnel est placé à l’arrière et joue un double rôle. Il permet dans un premier temps d’améliorer l’aérodynamisme et dans un deuxième temps, il abrite l’essuie-glace et le lave-glace de la fenêtre arrière, ainsi que la caméra de recul, en option, et son nettoyant.

Pas pour les amateurs de modèles allemands

Chose assez surprenante, un responsable de Cadillac a admis lors de la présentation du véhicule que Cadillac vise les acheteurs autres que les modèles allemands (Audi, BMW, Mercedes et Porsche). Cadillac lance donc la serviette et vise plutôt des modèles comme l’Acura MDX, le Lexus RX ou l’Infiniti QX60. Le Cadillac XT6 propose une configuration à deux banquettes pour 6 ou 7 places avec des enfants derrière. Tous les modèles sont dotés de l’infodivertissement à écran tactile avec Apple CarPlay, Android Auto et Wi-Fi intégré avec chargement sans-fil pour téléphone cellulaire. Une panoplie de fonctions d’assistance à la conduite sont disponibles: freinage d’urgence automatisé, assistance au maintien de la voie et surveillance des angles morts de série. Vous avez aussi en option un système de caméra à vision périphérique. L’écran CUE de nouvelle génération fonctionne bien et les matériaux sont de qualité, mais nous sommes très loin des modèles allemands. Le similibois et fibre de carbone n’est pas très réussi et les jauges analogiques font un peu 2010.

Un seul moteur V6

On retrouve le même V6 de 3,6 litres et 310 chevaux que le Chevrolet Traverse. Au Canada, seule la transmission intégrale sera au menu. Elle est associée à une boîte automatique à neuf rapports. La gamme XT6 est composée de deux versions: Premium Luxury et Sport. La première est davantage axée sur le confort, tandis que la dernière offre des options améliorant les performances, telles qu’un essieu arrière à vecteur de couple et une direction plus incisive. La conduite ne vous renversera pas. La puissance est bonne, sans plus et la tenue de route honnête avec un peu trop de légèreté dans la direction. Il faut choisir le modèle sport qui offre la conduite la plus intéressante.

Conclusion

Cadillac semble vouloir mettre ce modèle en marché non pas pour faire la conquête de nouveaux clients, mais pour ne pas perdre sa clientèle au profit de la concurrence en offrant une option maison. Le modèle arrive sous peu en concession et commence à 60 998 $ pour un modèle de base.

Forces

  • Une ligne haut de gamme
  • Excellente insonorisation
  • Bon niveau de performances

Faiblesses

  • Finition qui manque de conviction
  • 3e rangée un peu étroite
  • Direction légère