Inspecteur viral

Non, manger du céleri ne fait pas maigrir

Non, manger du céleri ne fait pas maigrir

L’idée semble s’être bien installée chez plusieurs gens (collègues de l’Inspecteur viral inclus): manger du céleri – et toute une panoplie d’aliments à «calories négatives» – permet carrément de brûler des calories.

C’est que, d’après une multitude d’articles de sources douteuses, digérer ces aliments requiert plus de calories que ces aliments n’en contiennent. Par exemple, si 100g de céleri contient 16 calories, et digérer cette portion nécessite 20 calories, le résultat net est -4 calories; on perd alors du poids (éventuellement).

Le céleri est de loin le plus souvent cité de tous les aliments à soi-disant «calories négatives». D’autres candidats souvent mentionnés sont les asperges, les pommes, la laitue, les épinards et le citron.

Ne détestez pas l’Inspecteur viral (les regards que lui lancent ses collègues en ce moment est à glacer le sang), mais cette histoire est tout simplement fausse.

Plusieurs sites de nutrition ont bien démenti l’idée des calories négatives, mais pour être sûrs, nous sommes allés consulter un ouvrage d’experts chevronnés. Le livre «Why Calories Count: From Science to Politics» (Pourquoi les calories comptent: de la science à la politique) traite de cette idée en page 189. Les auteurs sont Marion Nestle, professeure de nutrition, études alimentaires et santé publique à l’université de New York (elle nous semble crédible), et Malden Nesheim, professeur émérite de nutrition à l’université Cornell (lui aussi).

Leur verdict: «L’idée nous fait rigoler […] c’est physiologiquement impossible.»

Ouch.

Les auteurs mentionnent que «l’effet thermique», mécanisme selon lequel la digestion des aliments brûle des calories, ne dépasse jamais de 20% à 30% de la valeur calorique des aliments. Pour notre céleri, cela veut dire que manger 100g de céleri à 16 calories ne brûle qu’au maximum 4,8 calories, ce qui nous donne un surplus de 11,2 calories.

Bon, on ne deviendra pas obèse avec des résultats comme ça quand même!

Exception: les auteurs mentionnent que l’eau glacée peut avoir un apport négatif sur les calories. Pour digérer l’eau glacée, le corps doit la réchauffer pour qu’elle atteigne la température corporelle, et cela nécessite 100 calories par… litre! Les auteurs affirment que «cela n’est pas une méthode pratique pour perdre du poids».

Ah, ce sens de l’humour pince-sans-rire scientifique!