Tribune libre
14:37 21 août 2020 | mise à jour le: 21 août 2020 à 16:17 temps de lecture: 3 minutes

Préparer la deuxième vague

Préparer la deuxième vague

Alors que notre économie commence à rouvrir, la santé et la sécurité des Canadiens est notre priorité numéro un. C’est pourquoi le gouvernement du Canada agit maintenant pour mettre en place les bons outils avant qu’une éventuelle deuxième vague de la pandémie COVID-19 ne frappe.

Nous avons négocié avec les provinces et les territoires un Cadre de relance sécuritaire, qui prévoit un investissement de 19 milliards de dollars pour protéger la santé des Canadiens et leur permettre de retourner au travail en toute sécurité.

Cet accord renforce la capacité des provinces et des territoires à effectuer des recherches et des tests de contacts, l’objectif étant de pouvoir effectuer jusqu’à 200 000 tests par jour à travers le pays. Ceci est vital pour contenir rapidement les futures épidémies avant qu’elles ne se propagent.

Afin de mieux protéger les aînés dans les établissements de soins de longue durée, nous finançons des mesures de prévention des infections et élargissons l’admissibilité aux fonds fédéraux d’infrastructure afin qu’ils puissent être utilisés pour moderniser et rénover les établissements de soins de longue durée.

Nous avons mis en place une réserve d’urgence d’équipement de protection individuelle afin que les travailleurs de première ligne et essentiels bénéficient de la protection vitale dont ils ont besoin pour faire leur travail.

Le cadre prévoit également un investissement important pour garantir aux familles des services de garde d’enfants suffisants et sûrs. En veillant à ce que le personnel et les enfants soient en sécurité, les parents auront la tranquillité d’esprit de retourner au travail en toute confiance.

Le gouvernement fédéral est en train de créer un programme national de congé de maladie temporaire pour que personne ne se sente obligé d’aller travailler en cas de maladie. Le programme offrira 10 jours de congé de maladie payé aux travailleurs qui ne sont pas déjà admissibles par leur employeur pour s’assurer qu’ils peuvent rester à la maison et se rétablir.

Tout au long de ces moments difficiles, les Canadiens se sont serré les coudes pour veiller les uns sur les autres et protéger nos collectivités.

Notre gouvernement continuera de veiller à ce que les Canadiens disposent des soutiens nécessaires pour rester en sécurité et surmonter cette pandémie.

Deb Schulte, ministre des Aînés du Canada

Articles similaires