Plus

Petite visite à la grande usine de Fullum & Holt

Petite visite à la grande usine de Fullum & Holt

On l’oublie parfois, mais derrière tout ce qu’on porte, il n’y a pas que le travail d’une machine, mais bien celui d’un artisan, d’un d’ouvrier ou d’une couturière. C’est ce que m’a rappelé, ce matin, ma visite à l’usine Fullum & Holt où on fabrique tout à la main.

Qu’est-ce que Fullum & Holt? C’est le plus grand manufacturier d’accessoires de cuir en Amérique du Nord, mais c’est aussi une entreprise familiale bien de chez nous qui célèbre cette année 115 ans d’histoire, et qui possède son usine, comme vous l’aurez deviné, au coin des rues Fullm et Holt dans le quartier Rosemont.

Pour connaître davantage l’entreprise, qui fabrique entre autres des ceintures pour le compte de Top Shop et de Levi’s, mais qui possède également sa ligne maison, j’ai participé à une petite visite ce matin dans leur grande l’usine.

J’ai tout d’abord été impressionnée par la grandeur de celle-ci, 80 000 pi2, mais également par le grand puits de lumière de 300 pi qui permet à la centaine d’artisans qui y travaillent de voir le soleil. Quand j’y ai pénétré, je me suis sentie comme à une autre époque, avec ces ouvriers et artisans s’activant à leur table de travail à inspecter les ceintures une à une ou encore à bruler les fils qui dépassaient des porte-monnaie. Rassurez-vous, tout ce beau monde semblait vraiment heureux d’être là, et ce que j’ai vu n’avait rien d’un sweatshop!  Sur les murs, il y a avaient des milliers de ceintures accrochées, mais aussi toutes les boucles inimaginables. C’était beau à voir!

Finalement, dans la salle de montre, j’ai pu avoir un petit aperçu de la nouvelle collection automnale de Fullum & Holt. J’ai eu un coup de cœur pour le porte iPad au look de petite mallette, pour les sacs à main et pour les ceintures torsadées. Chez Fullum & Holt, on est dans le début du haut de gamme avec des ceintures à 120$ environ et des sacs de 300$ à 600$. Vous trouverez leurs produits en ligne, ainsi que chez Holt Renfrew et Ogilvy.

Surveillez les pages Tendances de l’édition papier de Métro dans les prochaines semaine pour mon article qui vous présentera Morgan Hirsh, le petit fils du fondateur de Fullum & Holt qui a repris les reines de l’entreprise familiale.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *