Plus

Une manucure sans danger

Une manucure sans danger
Photo: Collaboration spécialeUn salon de beauté pour des ongles au naturel.

De jolis ongles non toxiques, c’est possible! C’est la mission que s’est donnée la propriétaire Alexandra Simard en ouvrant Primerose, un salon sans compromis consacré à la beauté des ongles.

Les manucures sont plus populaires que jamais! Qu’il s’agisse de peindre des motifs ou d’incruster des pierres, bien des façons créatives de se faire de jolies mains sont imaginées par les artistes des ongles. Cette industrie a par contre son lot d’inconvénients, dont l’utilisation de produits chimiques. «Les produits utilisés dans les salons sont très toxiques et volatils; on les respire facilement, et c’est mauvais pour la santé des travailleurs et des clients», explique la propriétaire de Primerose.

Nouveau départ vert
En avril 2019, Alexandra Simard décide de quitter son emploi dans la publicité pour ouvrir un salon prônant l’esthétisme des ongles au naturel. C’est après un voyage à New York, où elle découvre des salons de manucure qui ne se servent pas de produits chimiques, qu’elle a l’idée d’en ouvrir un à Montréal.

«En entrant dans un salon de manucure naturel, on respire librement, il n’y a pas de fortes odeurs chimiques, ça sent bon!»

«Trouver des vernis efficaces a été le grand défi, rapporte la propriétaire. C’est à la suite de tests de produits et de techniques que je suis parvenue à trouver une façon d’offrir à mes clients des manucures qui durent.» Les quatre employés du Primerose sont en mesure de faire de jolis ongles naturels et sans danger qui restent beaux cinq ou six jours.

Située sur la rue Gilford, au cœur du Plateau-Mont-Royal, Primerose est un endroit où bébés et enfants sont les bienvenus. «Mes produits ne sont pas dommageables pour la santé, je peux donc faire les ongles des enfants. Ici, on peut aussi continuer à travailler tout en étant enceinte, comme c’est mon cas actuellement», conclut Alexandra Simard.

Primerose : 1613, rue Gilford à Montréal

Articles similaires