Carrières

Mieux gérer ses émotions au travail

Mieux gérer ses émotions au travail
Photo: MétroAfin de mieux réguler ses émotions, il faut prendre conscience de la relation entre ses pensées, ses émotions et son comportement.

Vous ne parvenez pas à oublier le commentaire négatif de votre supérieur, ce qui vous angoisse le reste de la journée?

Bien qu’il semble difficile de rester calme et serein dans ce genre de situation, une nouvelle étude révèle comment contrôler ses émotions au travail.

Réalisée à l’université Stanford et publiée dans le Journal of Experimental Psychology, cette étude conclut que les motivations jouent un rôle de premier plan dans la régulation des émotions. En fait, la façon dont vous voulez vous sentir influence la façon dont vous vous sentez réellement. Les chercheurs ont remarqué que face à des visages colériques, les participants qui voulaient rester calmes sont demeurés relativement paisibles. Ceux qui voulaient broyer du noir ont été stimulés par les visages colériques et sont devenus d’humeur maussade.

Évaluer son environnement

Si vous le pouvez, choisissez un environnement qui vous plaît au travail. Éloignez-vous, si possible, des gens et des collègues qui ont des émotions dont vous ne voulez pas être contaminé. «Si vous ne voulez pas être en colère aujourd’hui, fuyez ceux qui le sont», affirme Amit Goldenberg, l’un des auteurs de l’étude.

Si vous ne pouvez changer d’endroit, trouvez un coin paisible pour y accomplir quelques tâches durant une heure ou deux, question de changer d’air et de ne pas être en contact avec les émotions plus négatives et stressantes.

Si même cela est impossible, sachez que l’empathie et la compassion peuvent venir à bout des colériques les plus récalcitrants. Dire au collègue qu’on comprend qu’il semble passer une bien mauvaise journée avant de l’inviter à se concentrer sur votre rencontre d’équipe aura un effet apaisant sur son humeur… et sur celle des autres collègues.

«La mesure dans laquelle les gens ont dit qu’ils étaient motivés ou non à ressentir certaines émotions prédisait à quel point ils seraient influencés en étant exposés aux émotions des autres membres du groupe.» –Amit Goldenberg, auteur principal de l’étude et candidat au doctorat en psychologie à l’université de Stanford.

Un brin d’introspection

Pour bien réguler vos émotions, vous devez comprendre les liens entre vos pensées, vos émotions et votre comportement. Demandez-vous quelles émotions vous sont les plus difficiles à tolérer? Quels comportements adoptez-vous pour calmer ces émotions? Fonctionnent-ils? De cette façon, vous reconnaîtrez les schémas qui vous propulsent dans le stress et pourrez intervenir pour en atténuer les effets.

Une intention par jour

Chaque jour, vous pouvez définir une émotion spécifique à ressentir – la joie, par exemple – et vous concentrer sur celle-ci. Adoptez une émotion vous permettra de réduire le stress causé pas les émotions négatives autour de vous et de rester concentré au travail. Vous pouvez vous y mettre dès le réveil en décidant de votre émotion du jour.

Adopter de saines habitudes de vie

Bien manger, bien dormir et faire de l’exercice régulièrement vous aideront à réguler vos émotions. Adopter un style de vie sain change la perspective que vous avez et vous permet de fermer les yeux sur de nombreuses petites choses qui vous irritent habituellement.