Carrières

Gaby, professeure de doga

Gaby, professeure de doga
Photo: Daphné Caron/Urbania

Si le yoga vous est familier et si vous avez un chien, vous savez très bien que ce sont nos amis à quatre pattes qui ont inventé la position du «chien tête en bas» et du «chien tête en haut». Gaby, elle, va un peu plus loin que ça.

Qu’est-ce que c’est, le doga?
Il y a plusieurs pratiques de yoga pour chiens. Aux États-Unis, on va se servir du chien comme accessoire de yoga. D’autres prennent le chien et le mettent dans des postures de yoga. Moi, je fais carrément du yoga avec mon chien : mes mouvements sont des cues pour lui. Quand je fais adho mukha śvānāsana, il fait la même chose devant moi.

Fou! Mon chien ne serait jamais capable de faire ça!
Tous les chiens peuvent apprendre, à n’importe quel âge. On procède par petits groupes de trois ou quatre chiens. Les cours sont divisés en trois : 20 minutes de yoga humain pour que les chiens se calment, 20 minutes où le maître montre une pose à son chien et 20 minutes de méditation-massage. Chaque pose est divisée en étapes : pour me rendre à la position du bateau, j’amène le chien à se coucher, puis à s’étendre sur le côté, et ensuite sur le dos. Il s’améliore, essaie des variantes, s’étire les pattes.

Est-ce que les chiens aiment ça?
Oui. Ça les détend beaucoup. Quand un chien s’étire, c’est signe qu’il est relax, qu’il évacue son stress. Ça travaille aussi sa concentration et ça améliore beaucoup la relation maître-chien. Il doit me faire confiance pour faire des affaires de même! Ça peut aider des chiens qui ont été battus. Albear, lui, peut passer des heures dans la position du bateau!

Combien de positions connaît-il?
Une quinzaine, pas toutes maîtrisées. Et comme il n’est pas très flexible des épaules, quand on fait le guerrier ensemble, c’est plus moi qui m’adapte pour ne pas qu’il se blesse.

Comment vous faites pour que les chiens ne s’énervent pas mutuellement dans un cours de doga?
C’est un peu ça, le but de la pratique! Les chiens arrivent ici très énervés et en ressortent plus calmes. D’une séance à l’autre, ils sont de plus en plus détendus parce qu’ils savent qu’ils sont ici pour se calmer.

Quel est votre background pour enseigner le doga?
Je suis comportementaliste animale. Au lieu de trouver un moyen pour qu’un chien arrête de creuser des trous, comme les éducateurs canins, moi, j’essaie de comprendre pourquoi il fait ça.

Vous êtes une sorte de psychanalyste pour chiens?
Oui, c’est à peu près ça!

Articles similaires