Carrières

Réussir son courriel de présentation

Réussir son courriel de présentation
Photo: Métro

Aujourd’hui, tout le monde ou presque postule par courriel. Alors que la plupart des gens fournissent leur lettre de présentation en pièce jointe, il est possible d’opter pour le courriel 
de présentation.

Écrire un courriel de présentation peut sembler moins intimidant que rédiger une lettre. Il ne faut pourtant pas prendre cet aspect de sa candidature à la légère. L’orthographe et la qualité du français doivent être soignées. La politesse à l’égard de l’interlocuteur est également de mise, par exemple en utilisant son nom si on le connaît. Le «allô» placé en début de courriel est à bannir, bien entendu!

Faire court, faire mieux
Ce courriel constitue le premier contact avec le recruteur. Si la lettre de présentation complète le CV et vise à décrocher une entrevue, le but premier du courriel est d’amener le recruteur à prendre le temps de lire le CV.

Pour y parvenir, le courriel doit être court: une dizaine de lignes suffisent. Plus le courriel est long, plus la personne risque de le lire plus tard, voire jamais. Pour communiquer
 le plus d’informations possible
 en un minimum de mots, 
il vaut mieux couper les formulations vagues et souvent superflues. Employer des termes précis permet de gagner en
efficacité. Le recruteur lira 
peut-être le courriel en diagonale: par conséquent, la présence de mots-clés attirera 
son attention.

Des liens hypertextes peuvent aussi être ajoutés. Mettre le lien vers la page «À propos» ou «Mission» de la dernière entreprise pour laquelle on a travaillé est plus judicieux que consacrer deux phrases à la décrire.

Puisqu’on ne dispose que de peu de lignes pour convaincre, il est indispensable de bien sélectionner les deux ou trois arguments susceptibles de faire mouche. Cela peut être la compétence qui nous démarque des autres, le fait d’avoir déjà travaillé avec un responsable de l’équipe ou une réussite 
particulièrement marquante.

Prêter attention
aux détails
Le format du courriel doit aussi être travaillé. Un texte divisé en petits paragraphes se lit plus rapidement. Il ne faut pas non plus hésiter à utiliser des puces, des tirets et à mettre les mots les plus importants en gras.

Chaque jour, les recruteurs reçoivent plusieurs courriels de candidats. L’objet du courriel doit donc être le plus précis possible. On évite donc la simple mention «Candidature». On doit préciser la référence de l’offre d’emploi ou le type de poste convoité en cas de candidature spontanée. Si on ne vise aucun poste particulier, on peut toujours mentionner le nom du département dans lequel on aimerait travailler.

Il arrive que certains candidats envoient leur CV simplement pour signifier son intérêt à une entreprise, dans la perspective d’un recrutement futur. Si c’est le cas, il faut que le recruteur comprenne clairement quel est l’objectif du courriel.

Enfin, donner son numéro de téléphone dans la signature de son courriel facilitera la tâche au recruteur au moment de rappeler. On peut aussi en profiter pour mettre le lien vers son profil LinkedIn, vers son portfolio ou encore son blogue si 
c’est pertinent.

Articles similaires