Soutenez

SPCA: rencontre avec les bénévoles qui veillent au bien-être des animaux 

Fanny-Claudie Solomon avec le lapin Robert
Fanny-Claudie Solomon avec le lapin Robert Photo: Ambre Giovanni/Collaboration spéciale

Les animaux ont tous besoin d’amour. Métro est allé à la rencontre de ceux et celles qui donnent de leur temps et de leur l’affection aux chats, chiens et lapins à la SPCA de Montréal, dans le cadre de la Semaine de l’action bénévole au Québec.

«La SPCA ne pourrait accomplir sa mission sans l’apport quotidien de ses bénévoles. Ces personnes dévouées permettent à nos animaux de se dégourdir les pattes, s’assurent que le refuge est propre et confortable, et hébergent même des animaux malades chez elles», déclare la directrice générale de la SPCA de Montréal, Élise Desaulniers.

La SPCA accueille 124 bénévoles et 157 animaux sont actuellement placés en famille d’accueil, selon la coordonnatrice des bénévoles à la SPCA, Fanny-Claudie Solomon.

Engagement pluriel 

Les bénévoles apportent leur soutien de plusieurs façons, par exemple en participant aux soins animaliers et aux tâches ménagères. Amélie Roy fait du bénévolat à la clinique interne de la SPCA depuis 2019. 

Elle prépare de la nourriture et épaule les techniciens dans leurs tâches. Elle veille également au bien-être des animaux en aval des traitements reçus, en jouant avec eux ou en les prenant dans ses bras s’ils le peuvent et le veulent.

«Certains sont vraiment en manque d’amour et ça fait partie du processus de guérison», témoigne-t-elle. 

De plus, elle forme d’autres bénévoles.

Amélie Roy avec le chat Pacha.

Amélie Roy avec le chat Pacha/Photo: Ambre Giovanni/Collaboration spéciale

Certains bénévoles s’impliquent aussi à titre de marcheurs de chiens. C’est par exemple le cas de Francis, qui est présent à la SPCA depuis 2019.

«Chaque fois que je finis mon quart de bénévolat, je rentre chez moi avec le sentiment d’un devoir accompli. Je me sens vraiment bien. J’ai l’impression d’être utile socialement», dit-il. 

D’autres bénévoles sont des familles d’accueil ou se trouvent au sein des départements administratifs de la SCPA. C’est le cas d’Alexandra Ayotte, qui est famille d’accueil, marcheuse bénévole et coordonnatrice des horaires en plus d’assurer le suivi des familles d’accueil depuis 2017.

Amour des animaux

Les animaux occupent une grande part de la vie des bénévoles. Mme Roy confie qu’elle a besoin d’apporter sa contribution, compte tenu de la cruauté animale et des abandons qui surviennent.

Mme Ayotte a quant à elle été bénévole dans d’autres secteurs, mais la présence d’animaux dans sa vie lui manquait. Elle a eu la chance de profiter des formations offertes par la SPCA sur les langages canin et félin, qu’elle a pu mettre en pratique dans le cadre du volontariat. 

De son côté, Francis souhaite donner une voix aux animaux qui n’en ont pas. «Je veux faire partie de l’équipe, être un allié et participer à leur réhabilitation», affirme-t-il. 

Francis et le chien Poutine.

Francis et le chien Poutine/Photo: Ambre Giovanni/Collaboration spéciale

Qualités

Mme Roy précise qu’en tant que bénévole, elle se doit d’être responsable, autonome et ponctuelle, car les autres employés et bénévoles comptent sur elle. 

«C’est important d’être sensible et à l’écoute, que ce soit envers les employés qui vont donner des conseils, que des animaux. Il faut être à l’écoute des signaux d’inconfort et les respecter», déclare-t-elle.

De son côté, Mme Ayotte soutient que la patience, l’empathie et la résilience sont de mise. Il est primordial de prendre le temps d’apprivoiser chaque animal.

Alexandra Ayotte et la chienne Kalena
Alexandra Ayotte et la chienne Kalena/Photo: Ambre Giovanni/Collaboration spéciale

«Il faut adapter chaque interaction selon le dossier et les particularités du chien. Des exemples d’enrichissement peuvent être la marche, des jeux dans la cour, des groupes de jeux ou des sorties spéciales», explique-t-elle. 

Un plan est d’ailleurs élaboré par des comportementalistes en amont afin que le placement des chiens en famille d’accueil soit optimal.

Devenir bénévole

La SPCA de Montréal est à la recherche de bénévoles qui sont prêts à accueillir des chats, des chiens, des lapins et toute autre espèce temporairement chez eux.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.