Montréal

Des animaux ukrainiens réfugiés à Montréal

Photo: Archives

La Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) de Montréal se mobilise pour accueillir des animaux en provenance de l’Ukraine.

«Les personnes qui laissent leurs animaux derrière elles parce qu’elles doivent tout quitter vivent une douleur supplémentaire, qui s’ajoute à la détresse déjà vive», exprime la coordonnatrice de la défense des animaux à la SPCA de Montréal sur la page Facebook de l’organisme, Émilie-Lune Sauvé.

Cette initiative est possible grâce à un partenariat avec le Programme régional d’accueil et d’intégration des demandeurs d’asile (PRAIDA). Ce programme représente la porte d’entrée pour les personnes aux prises avec une situation statutaire d’immigration précaire.

«Les personnes qui doivent tout quitter n’ont pas à vivre, en plus, la douleur de laisser leurs animaux derrière elles. Ensemble, nous pouvons leur procurer un soutien inestimable», réitère la SPCA de Montréal sur sa page Facebook à la suite de cette annonce.

Des photos montrant des réfugiés fuyant l’Ukraine avec leurs animaux de compagnie circulent depuis le début du conflit.
Photo : Facebook/UNICEF Moldova

L’organisme en appelle au soutien de la population pour poursuivre cette mission d’entraide. Les dons sont recueillis au spca.com/donnez. La SPCA propose également aux résidents d’offrir leur soutien à UANIMALS, un organisme ukrainien de protection animale, et à IFAW, qui œuvre dans la protection animale à l’international et qui collabore activement avec plusieurs refuges ukrainiens durant cette crise.

Proanima avait initialement offert son refuge aux animaux des Ukrainiens fuyant la guerre. L’organisme de Boucherville offre également de la nourriture pour animaux aux propriétaires qui en auraient besoin.

Toute personne qui serait en contact avec des réfugiés ukrainiens est invitée à leur transmettre les coordonnées de Proanima pour qu’ils puissent obtenir de l’aide: info@proanima ou au 1 833-445-2525.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet