Éducation
15:40 2 février 2021 | mise à jour le: 2 février 2021 à 16:07 Temps de lecture: 3 minutes

Des tutoriels d’activités manuelles pour les papas

Des tutoriels d’activités manuelles pour les papas
Photo: 123rf / Dmitrii Shironosov

L’organisme CooPère, qui a pour mission de valoriser la paternité et la coparentalité, lance une série de tutoriels. L’objectif: proposer aux enfants des activités manuelles amusantes et faciles à mettre en place.

Lors du premier confinement, CooPère s’était déjà tourné vers le web pour rester présent auprès de ses membres grâce à ses «contes interactifs» diffusés en direct sur Facebook.

Cet hiver, l’organisme revient avec «les tutos de Ben pour les flos», une série de capsules vidéo pour enfants. Ces dernières seront publiées sur Facebook et sur YouTube, les samedis matin une semaine sur deux.

«Dans le contexte de la pandémie, on s’est dit que proposer des activités en vidéo était ce qu’il y avait de plus adapté. En plus des contes interactifs, ces capsules viennent remplacer des activités qu’on ne peut plus faire aujourd’hui, comme les ateliers à deux vitesses qui avaient lieu au gymnase», explique l’animateur spécialisé Benjamin Loville.

Faciles et ludiques

Sur un ton enjoué, M. Loville prend le temps d’expliquer point par point les différentes étapes de l’activité en s’adressant directement aux enfants.

«Les parents passent beaucoup de temps avec leurs enfants en ce moment et parfois, ce n’est pas facile d’imaginer de nouvelles activités. C’est pour ça qu’on a conçu des tutos qui sont ludiques et simples à mettre en place», précise -t-il.

Le premier atelier consistait à fabriquer des pantins de papiers. Il suffisait d’imprimer le patron fourni par CooPère et de se munir de crayons et de quelques trombones. D’une durée de quelques minutes, les capsules ont été pensées pour convenir aux enfants de 4 à 9 ans.

D’autres concepts pour CooPère

CooPère envisage de développer d’autres concepts de vidéos qui permettraient d’atteindre leurs membres et de les aider en cette période de crise sanitaire.

«Depuis le premier confinement, toute l’équipe s’est mobilisée pour réfléchir à une nouvelle manière de faire, souligne M. Loville. On veut produire du contenu de qualité pour les pères en essayant de nouvelles choses.»

L’organisme CooPère offre de nombreux services. Il propose notamment un accompagnement individuel pour les pères qui ressentiraient le besoin d’être soutenus dans leur paternité.

Articles similaires