Soutenez

Des trains Azur rouleront sur la ligne bleue

Une rame Azur dans le métro de Montréal. Photo: iStock

Le prolongement à l’est de la ligne bleue ne fera pas plaisir qu’aux habitants d’Anjou, Saint-Léonard et Saint-Michel. Toutes les personnes utilisant la ligne bleue, même sur son tronçon actuel, pourront bénéficier de rames Azur, plus modernes et avec davantage de capacité, dès 2029. De leur côté, les portes palières ne sont toujours pas au programme, et ce, sur la totalité du réseau.

Alors que la Société de transport de Montréal (STM) recevra approximativement un demi-milliard de dollars des paliers de gouvernement fédéral, provincial et municipal pour installer un système de contrôle des trains sur la ligne bleue, l’entreprise a également révélé à Métro que des rames Azur y circuleraient après son prolongement. Les commandes de tels trains ainsi que leur financement n’ont cependant pas encore été confirmés par les gouvernements impliqués.

Les rames Azur, aussi nommées MPM-10, mesurent 152,4m et sont composées de neuf voitures, reliées par un système d’accordéon. Les trains ont une capacité maximale de 1555 passagers.

Étant donné cette longueur de 152,4m, les nouveaux trains sont adaptés pour la quasi-totalité des stations du tronçon actuel de la ligne bleue, à l’exception de la station Saint-Michel. « Il sera nécessaire de faire des travaux pour allonger le quai pour y accueillir neuf voitures », précise la STM.

Les rames actuelles de la ligne bleue, les MR-73, sont composées de six voitures avec une capacité maximum de 960 passagers par train. Les autres avantages des rames Azur sont des plus grandes portes avec des signaux lumineux ainsi qu’une ventilation qui s’adapte à l’achalandage.

Pourquoi pas de portes palières?

L’investissement de 500 M$ dans un système de contrôle des trains peut faire lever des sourcils, particulièrement parce que la STM a annoncé en avril 2022 qu’elle abandonnait le projet d’installer, dans un « avenir prévisible », des portes palières entre les quais et les voies. Un système qui se retrouvera sur le Réseau express métropolitain (REM) et qui améliore la fiabilité et la ponctualité du métro, tout en empêchant les tentatives de suicide sur les voies.

Des portes palières. Photo: iStock

Pour 500 M$, selon les propres estimations de la STM, entre 37 et 47 stations pourraient être équipées de portes palières. Un compte Twitter spécialisé en transport en commun fait d’ailleurs part de son étonnement quant à cette attribution des fonds par de la STM.

Interrogée sur ce choix par Métro, la STM explique que le prolongement de la ligne bleue rend obligatoire ce système de contrôle des trains. « Il était aussi nécessaire de procéder au remplacement du système sur le tronçon existant, puisqu’il aurait été extrêmement complexe d’exploiter la ligne bleue avec deux systèmes différents », précise la STM.

Le projet de portes palières n’est pas abandonné pour autant. La Société explique prévoir des fonds pour reprendre l’étude de ce projet dans quelques années. D’ailleurs, le conseiller municipal Sylvain Ouellet répond sur Twitter que les nouvelles stations de la ligne bleue seront prêtes pour être équipées de portes palières.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.