Techno

Attention au courriel d’Amazon Prime qui rapporte un défaut de paiement

Vous avez peut-être reçu un courriel de la part d’Amazon Prime vous informant que votre moyen de paiement principal n’avait pas pu être débité, ce qui entraîne la fermeture de votre compte. Si c’est le cas, faites bien attention.

Sans surprise, avec la grande popularisation des services de diffusion en continu comme Netflix, Disney+, Amazon Prime, Crave, etc., vient aussi la hausse des tentatives d’hameçonnage pour mettre la main sur nos informations bancaires qui y sont reliées.

On l’a bien vu avec Netflix, le joueur le plus important sur le marché, et les maints courriels frauduleux qui ont circulé à son effigie.

Avec ses 175 millions de membres à l’échelle mondiale, Amazon Prime est le deuxième service de streaming le plus regardé. Malheureusement, ça signifie que comme pour Netflix, on doit se méfier des tentatives d’hameçonnage à leur image.

Comment reconnaître les courriels frauduleux d’Amazon Prime

Bien qu’il existe quelques variations du courriel d’hameçonnage à l’effigie d’Amazon Prime, celui-ci prend généralement la forme suivante :

Cher client(e), Votre moyen de paiement n’a pas pu être débité. Suite à cela, nous avons pris la décision de mettre fin à votre abonnement Prime. Une fois vos informations de facturation mis à jour, vous pourrez utiliser votre abonnement Prime comme méthode de livraison, pour regarder vos films et vos séries préféré sur Prime Vidéo. Si cette mise à jour n’est pas effectuée sous 48 heures votre compte sera définitivement fermé et un montant de 29,90$ vous sera facturé suite aux frais de clôture de votre compte Prime.

Outre les quelques fautes d’orthographe, plusieurs aspects clochent dans ce courriel. Comme je le mentionne souvent, notamment dans ma conférence préventive sur la fraude web, ils sont faciles à repérer puisqu’ils se répètent d’une fois à l’autre. 

D’abord, aucune information capable de nous identifier n’est présente. On nous parle comme un client quelconque alors qu’Amazon a les noms de ses abonnés dans sa base.

Visiblement, c’est un courriel qui a été envoyé à un grand nombre d’adresses courriel aléatoires, d’où le message très généraliste.

Puis, on remarque tout de suite le message de peur, tactique constamment employée par les arnaqueurs.

Si on ne fait rien dans les 48h à venir, notre compte sera fermé et des frais supplémentaires nous seront facturés? Jamais Amazon ne fermerait aussi brusquement un compte. Au contraire, il émettrait plusieurs avis dans l’espoir que l’on demeure client.

Finalement, l’un des derniers aspects à vérifier, mais qui en dit vraiment long, c’est la redirection du lien cliquable qui se trouve dans le courriel.

Quand on y place son curseur, on voit apparaître l’URL vers laquelle on sera dirigée. Vous l’aurez deviné, mais à tous coups, ce n’est pas sur le site d’Amazon, mais plutôt sur un portail à son image.

Si on s’y connecte avec nos informations bancaires, malheureusement, celles-ci seront directement envoyées au fraudeur, qui pourra utiliser notre carte de crédit à sa guise et là, les dommages risquent de faire mal.

Si jamais vous souhaitez mettre à jour vos informations de paiement, vous devez toujours passer par le site officiel de l’entreprise, Amazon dans ce cas-ci, mais jamais par le lien qui se trouve dans un courriel suspect.

Prenez garde à ces courriels d’hameçonnage à l’effigie d’Amazon

Ce courriel de Netflix mentionne que votre dernier paiement n’a pas passé

Protégez-vous des arnaques et fraudes sur le web grâce à fraudeweb.com

Articles récents du même sujet