Techno

Wikipedia compte s'attaquer à Google avec Wikia Search

Le fondateur de Wikipedia Jimmy Wales a
annoncé ce matin au Global Brand Forum à Singapour son intention de
mettre un terme à la domination de Google dans le monde des moteurs de
recherches.


«Présentement,
surtout aux États-Unis, il y a une très forte concentration dans
l’industrie», a expliqué Jimmy Wales. Aux États-Unis, 90% des
recherches sont effectuées sur les sites de Google, Yahoo ou Microsoft.
«Beaucoup de gens sont concernés par ceci. Est-ce que nous voulons
vraiment que tout le trafic, que tout le contrôle éditorial de
l’Internet passe par seulement une, deux ou trois compagnies?», a
ajouté le fondateur de l’encyclopédie participative Wikipedia.

Aucune date n’a été fournie, mais Wales compte donc lancer Wikia
Search, qui à l’instar de Wikipedia utiliserait une plateforme ouverte,
ce qui permettrait vraiment de savoir comment les sites sont classés,
selon ce dernier.

Rappelons que Google a récemment lancé la version bêta de Knol,
une encyclopédie participative où les auteurs conservent la propriété
de leurs textes. Même si l’encyclopédie est différente de Wikipedia, où
tous les Internautes peuvent modifier anonymement toutes les entrées,
le nouveau site de Google entre néanmoins directement en compétition
avec l’encyclopédie de Jimmy Wales.

Articles récents du même sujet