Techno

Aperçu de la nouvelle famille Dell XPS

Photo: Maxime Johnson

Après avoir connu un excellent succès critique en 2015 avec son ordinateur portatif XPS 13, l’un des PC les plus intéressants de l’année, Dell revient à la charge cette semaine avec une version renouvelée de son populaire ordinateur, ainsi que deux nouveaux modèles, le grand XPS 15 et la tablette XPS 12. Les voici, avec mes premières impressions.

Dell XPS 13 (Skylake)
xps13

Le modèle phare de la gamme, le XPS 13, a bien peu changé depuis son dévoilement au dernier CES.

L’appareil est notamment désormais équipé d’un processeur Core de sixième génération (Skylake), et la densité de sa pile a été augmentée, deux caractéristiques qui permettent d’augmenter son autonomie annoncée de 15 à 18 heures. On parle ici d’une autonomie dans certains tests spécifiques, et non dans une utilisation dans la vie de tous les jours, comme me l’a bien précisé Donnie Oliphant, le directeur du marketing de la gamme XPS.

Dell a aussi choisi de remplacer le port Mini DisplayPort de l’ordinateur par un port USB-C, une décision qui devraient bénéficier aux utilisateurs à long terme, alors que le nouveau standard semble être sur une lancée fulgurante depuis les derniers mois.

xps 13

Pour le reste, il s’agit toutefois du même appareil qu’auparavant, avec tout particulièrement son écran InfinityEdge de 13,3 pouces, pratiquement sans contour, d’une résolution FHD ou QHD+.

Dell améliore donc ici un ordinateur qui se démarquait déjà de la concurrence, sans pour autant changer sa recette, ce qui était à prévoir considérant que l’appareil est encore relativement jeune.

Le nouveau Dell XPS 13 est offert au Canada à partir de 1099$, pour une configuration dotée d’un processeur Core i3, de 4 Go de mémoire vive et d’un disque SSD de 128 Go. Le modèle suivant, à 1299$, est toutefois plus à considérer, puisque ses 8 Go de mémoire vive et son processeur Core i5 devraient avoir un impact non-négligeable sur l’expérience de l’utilisateur.

Dell XPS 15
xps 15

Pour ceux qui préfèrent un ordinateur d’une taille plus imposante, Dell propose désormais le XPS 15, un appareil qui reprend le design du XPS 13 dans tous ses détails, mais qui est équipé d’un écran plus grand et de composantes plus performantes.

La ressemblance entre les XPS 13 et XPS 15 ne fait absolument aucun doute. Le XPS 15 est un bel ordinateur, un peu lourd à cause de son boitier d’aluminium et de son grand écran de 15,6 pouces, mais tout de même raisonnable à transporter.

Contrairement au XPS 13 qui est limité à un écran d’une résolution maximale QHD+, le XPS 15 peut être équipé en option d’un écran 4K, qui offre, en plus de sa grande résolution, une reproduction fidèle des couleurs, à plus de 100% Adobe RGB. Les photographes amateurs et graphistes sur PC devraient d’ailleurs être particulièrement intéressés par l’appareil.

xps 15 back

Pour le reste, les composantes varient beaucoup selon le modèle choisi, mais ici, le XPS 15 d’entrée de gamme, à 1549$ est tout à fait convenable.

Notons que les processeurs Intel Skylake qui propulsent les XPS 15 sont de la gamme H, avec une enveloppe thermique de 45 watts, ce qui devraient assurer d’excellentes performances à l’appareil. Tous les modèles de XPS 15 sont aussi équipés d’une carte NVIDIA GeForce GTX 960M.

Pour ceux qui recherchent un ordinateur PC grand et puissant, mais tout de même doté d’un joli design, il s’agit certainement d’un appareil à considérer.

Dell XPS 12
xps12

Si Dell vise juste avec ses XPS 13 et XPS 15, on ne peut malheureusement pas en dire autant du XPS 12, un appareil qui est surtout une tablette, et qui n’offre ni la qualité du design (esthétique et pratique) de ses grands frères, ni leur puissance.

Le nouveau Dell XPS 12 délaisse le curieux design de l’ancien Dell XPS 12 (où l’écran du PC pivotait sur lui-même alors que son contour, lui, demeurait en place) et adopte un design plus près des tablettes 2-en-1 actuelles, sans toutefois s’approprier le langage visuel des XPS 13 et XPS 15.

Le boitier d’aluminium de ces ordinateurs est remplacé par un boitier de polycarbonate, la finition n’est pas la même et l’écran InifinityEdge n’est même pas présent. Un peu comme si l’appareil avait été dessiné par une équipe complètement différente, et que son identité dans la famille lui avait été accolée par la suite, au moment de la mise en marché seulement.

ouvert

Malheureusement, la tablette est aussi dotée de quelques défauts importants, tout particulièrement le design de son clavier, qui ne permet qu’une seule position ouverte. Ceux qui veulent ouvrir leur ordinateur plus grand ou plus petit (lorsqu’ils sont placés dans une drôle de position dans un avion, par exemple), doivent donc se contenter de la position choisie par Dell.

Les aimants qui tiennent l’écran en place sur le clavier ne le font aussi pas avec assez de force, et le clavier lui-même est correct, sans plus.

Tout n’est pas mauvais par contre. Sa configuration minimale avec un processeur Core m5, 8 Go de mémoire vive et 128 go d’espace disque est convenable et devrait lui assurer de bonnes performances (malgré une taille assez mince), et son écran FHD peut même être changé par un écran 4K, une première dans un appareil de cette taille.

Celui-ci n’a toutefois pas la qualité des deux autres ordinateurs de la gamme, et devra affronter une concurrence féroce, tout particulièrement de la part de Microsoft avec sa Surface Pro 4.

Le Dell XPS sera lancé au Canada en novembre, à partir de 1299$.

Articles récents du même sujet