Sports
22:18 27 juin 2017 | mise à jour le: 27 juin 2017 à 22:30 Temps de lecture: 3 minutes

Toronto FC 2 – Impact 1: Montréal l’échappe dans les derniers instants

Toronto FC 2 – Impact 1: Montréal l’échappe dans les derniers instants
Photo: THE CANADIAN PRESSToronto FC forward Sebastian Giovinco (10) runs past Montreal Impact forward Matteo Mancosu (21) as he celebrates his goal during second half Canadian Championship soccer action in Toronto on Tuesday, June 27, 2017. THE CANADIAN PRESS/Nathan Denette

L’Impact de Montréal a résisté pendant 94 minutes, mais ce ne fut pas suffisant pour battre le Toronto FC lors du match retour de la finale du Championnat canadien, hier, au BMO Field. Vainqueur 2-1, le TFC peut dire merci à Sebastian Giovinco, qui a scellé l’issue du match dans les arrêts de jeu avec son deuxième filet de la rencontre.

Faits saillants

• Avec un pointage de 1-1 lors du match aller et une égalité parfaite après 90 minutes, il semblait bien que la rencontre allait se dénouer en prolongation ou en tirs de barrage. C’était sans compter sur Sebastian Giovinco, qui a profité de l’absence de Patrice Bernier, expulsé à la 89e minute, pour traverser la défensive montréalaise et touché la cible sur la dernière action du match.

• Profitant d’une belle poussée de Blerim Dzemaili, Ballou Jean-Yves Tabla a ouvert la marque pour les visiteurs à la 36e minute. À l’orée de la zone de réparation, le jeune Ballou a décoché un tir imparable du pied gauche, directement dans la lucarne.

• Pressé de toute part en début de partie, la brigade défensive de l’Impact a finalement cédé face à Giovinco en début de deuxième demie. La fourmi atomique a fait fi de la couverture de Kyle Fisher avant de déjouer le gardien Maxime Crépeau d’un tir puissant au ras du sol.

pouce-vers-le-haut-bleu

Maxime Crépeau

Même s’il a accordé deux buts, le gardien de l’Impact a multiplié les arrêts, particulièrement en première demie, pour permettre à son équipe de demeurer dans le match. Souvent laissé à lui-même, le Québécois a démontré une belle assurance qui pourrait enfin lui valoir un premier départ en MLS.

pouce-vers-le-bas-rouge

Kyle Fisher

Dans les arrêts de jeu de la première demie, Kyle Fisher a servi un plaqué digne de la NFL, tout aussi violent qu’inutile, à Steven Beithashour. Le défenseur montréalais a du même coup hérité d’un carton jaune bien mérité pour comportement anti-sportif. Fisher a également mal paru sur le premier but de Giovinco.

 

Le match en chiffres

6

Le Toronto FC remporte pour la sixième fois la Coupe des Voyageurs, remise aux gagnants du Championnat canadien. La formation de la Ville Reine participera ainsi à la Ligue des champions de la CONCACAF en 2018.

3

Trois joueurs de l’Impact feront partie de l’équipe canadienne qui prendra part à la Gold Cup, tournoi continental qui aura lieu du 7 au 26 juillet aux États-Unis. Soccer Canada a annoncé hier la sélection de Patrice Bernier, Maxime Crépeau et de l’attaquant Anthony Jackson-Hamel.

Articles similaires