Sports

Les Saints et les Ravens ont presque fait jeu égal

David Ginsburg - The Associated Press

BALTIMORE — Lors d’un match opposant l’une des offensives les plus dynamiques de la ligue à la meilleure défensive, les Saints de la Nouvelle-Orléans et les Ravens de Baltimore ont presque fait jeu égal.

Les Saints n’ont pas réussi à égaler leur moyenne de 36 points, et la défensive des Ravens a finalement montré des failles en deuxième demie, conséquence du brio du quart-arrière des Saints, Drew Brees.

À l’issue d’une victoire de 24-23 des Saints, les joueurs des deux équipes avaient plusieurs raisons d’être satisfaits de leur performance.

Tout le monde sauf Justin Tucker.

Tucker avait été parfait à ses 222 précédentes tentatives de transformation d’un point jusqu’à ce qu’il botte le ballon trop à la droite des poteaux avec 24 secondes à jouer et ne gâche la perspective d’une prolongation entre ces deux formations de force égale.

«Je ne peux pas vous dire exactement ce qui s’est passé, s’est défendu Tucker. Mais à la fin de la journée, j’ai l’impression d’être responsable de la défaite.»

Ce botté raté a offert à Brees sa première victoire en carrière aux dépens des Ravens, la seule équipe qu’il n’avait pas encore vaincue. Il rejoint ainsi Brett Favre et Peyton Manning en tant que seuls quarts de l’histoire de la NFL à avoir vaincu tous les clubs.

Brees a lancé sa 500e passe de touché pour aider les Saints (5-1) à prolonger à cinq leur série de victoires. Manning, Favre, Tom Brady et maintenant Brees sont les seuls membres de ce club sélect.

Joe Flacco a complété 23 de ses 39 passes pour des gains de 279 verges pour les Ravens (4-3) et il a orchestré une poussée tardive pour placer les Ravens à un seul point d’une prolongation.

Audace payante

L’entraîneur Sean Payton des Saints a demandé à son offensive de tenter un quatrième essai à quatre reprises lors d’une première séquence offensive de 20 jeux, le dernier essai se concluant par un échappé de Taysom Hill recouvré par Michael Pierce à la ligne de 6 des Ravens.

Les Saints ont réussi 4 de leurs 5 tentatives au quatrième essai au fil du match, un élément qui selon Brees a contribué à donner le ton à leur stratégie offensive.

«Cela te donne une bonne dose de confiance, a reconnu Brees. Cela nous donne l’impression de jouer pour gagner, pas seulement pour jouer.»

Articles récents du même sujet