Sports

L'indiscipline fait mal au Rocket contre le Crunch

SYRACUSE, N.Y. — Le défenseur Cameron Gaunce a brisé l’égalité à mi-chemin en troisième période et le Crunch de Syracuse a eu raison du Rocket de Laval par la marque de 6-4, samedi soir.

Lors d’un avantage numérique, Gaunce a décoché un puissant lancer frappé de la ligne bleue qui a trompé la vigilance de Michael McNiven. Ce but est venu couronner la remontée du Crunch, qui tirait de l’arrière 3-1 au deuxième engagement.

Devant son ancien entraîneur-chef avec l’Armada de Blainville-Boisbriand, Alex Barré-Boulet a amassé un but et deux mentions d’assistance pour le Crunch (8-5-1). Carter Verhaeghe et Alexander Volkov ont tous les deux obtenu un but et une aide tandis que Cal Foote et Taylor Raddish ont ajouté un but chacun.

Connor Ingram a gardé le fort pour le Crunch et il a enregistré la victoire même s’il a cédé quatre fois devant 28 lancers. La formation de Syracuse n’a pas perdu en temps réglementaire à ses sept dernières sorties.

L’indiscipline a coûté cher au Rocket (7-9-2), qui a écopé sept pénalités mineures. Les adversaires ont profité de quatre d’entre elles pour faire bouger les cordages.

Michael Chaput a touché la cible deux fois pour la troupe de Joël Bouchard, qui a vu Ryan Sproul et Michael Pezzetta noircir la feuille de pointage une fois. Jake Evans s’est fait complice de deux réussites des siens.

McNiven a alloué cinq buts sur 21 tirs pour le Rocket, qui a perdu ses deux derniers matchs.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *