Sports
09:56 22 novembre 2018 | mise à jour le: 22 novembre 2018 à 10:09 temps de lecture: 3 minutes

Max Verstappen pourrait-il être champion des pilotes de la F1 dès 2019?

Max Verstappen pourrait-il être champion des pilotes de la F1 dès 2019?
Photo: Nelson AntoineNelson Antoine / The Associated Press

ABU DHABI, Émirats arabes unis — La façon dont Max Verstappen pilote ces derniers temps pourrait laisser entrevoir une course au championnat des pilotes de Formule 1 plus exaltante l’an prochain.

Verstappen a le couteau entre les dents, après avoir notamment réussi de nombreux dépassements audacieux au cours des dernières courses, et le pilote Red Bull espère conclure sa saison avec une dernière performance spectaculaire au Grand Prix d’Abu Dhabi ce week-end.

La F1 a besoin qu’il poursuive sur sa lancée en 2019.

Chaque saison, depuis 2014, le championnat se joue entre Lewis Hamilton et un autre pilote: son ancien coéquipier chez Mercedes Nico Rosberg et le pilote Ferrari Sebastian Vettel. Même si deux de ces championnats se sont joués lors de la dernière course de la saison — Hamilton a gagné en 2014, et Rosberg en 2016 — ç’a toujours été une lutte à deux. Au cours des deux dernières campagnes, Hamilton a remporté son duel contre Vettel, et tous les autres ont dû se contenter des rôles de spectateurs.

Puisque les conquêtes de Vettel avec Red Bull entre 2011 et 2013 étaient à sens unique, il n’y a donc eu aucune lutte à trois ou plus pour le championnat depuis 2010, alors que tout s’était réglé sous les réflecteurs dans le désert d’Abu Dhabi. Vettel était sorti gagnant et avait du même coup obtenu son premier championnat du monde en carrière.

Verstappen a cependant terminé la saison sur les chapeaux de roue, et le fait qu’il ait récemment dépassé Vettel dans la hiérarchie et égalé le rendement de Hamilton, est de bon augure pour 2019.

Au cours des quatre dernières courses, le Hollandais a réussi quatre podiums — dont une victoire au Mexique — pour un total de 76 points, contre 77 pour Hamilton pendant la même période. Ce total aurait cependant été de 83-70 en faveur de Verstappen s’il n’avait pas été victime d’une tentative de dépassement irréfléchie du Français Esteban Ocon vers la fin du Grand Prix du Brésil, il y a deux semaines.

Puisque le coéquipier de Hamilton chez Mercedes, Valtteri Bottas, n’a pas signé de victoire cette saison en dépit du fait qu’il disposait d’une voiture plus rapide et plus fiable que quiconque sur la grille, plusieurs observateurs estiment que Verstappen, dans une voiture Ferrari ou Mercedes, pourrait devenir un véritable aspirant au championnat.

Mais, à l’instar de son coéquipier Daniel Ricciardo, Verstappen a été ennuyé par de nombreux pépins techniques chez Red Bull. Ceux-ci se sont notamment manifestés par des bris de moteur, et ont ultimement forcé l’équipe autrichienne à rompre les ponts avec Renault afin d’offrir une chance au motoriste japonais Honda dès 2019.

Cette décision paraît risquée pour Red Bull, surtout en raison des nombreux problèmes qui ont affligé le partenariat McLaren-Honda au cours des dernières saisons.

Red Bull demeure cependant optimiste et croit que Honda a réglé ses problèmes à l’interne, ce qui pourrait lui permettre de compter sur un moteur plus puissant que celui de Renault dès l’an prochain.

Si c’est le cas, alors Verstappen pourrait s’immiscer dans la lutte pour le championnat des pilotes entre Hamilton et Vettel en 2019.

Articles similaires