Sports

Les Ravens se faufilent en séries éliminatoires

Gail Burton / The Associated Press Photo: Gail Burton

BALTIMORE — Les Ravens de Baltimore ont renversé la vapeur au courant de la saison et ils ont offert une conclusion spectaculaire à leurs partisans.

Dans un affrontement riche en rebondissements, les Ravens ont tenu le coup pour se faufiler en séries éliminatoires grâce à une victoire de 26-24 contre les Browns de Cleveland, dimanche.

Les Ravens (10-6) ont bénéficié de deux touchés au sol du quart recrue Lamar Jackson ainsi que d’une interception de C.J. Mosley pour s’emparer du titre de la section Nord de l’Association Américaine. La semaine prochaine, ils accueilleront les Chargers de Los Angeles lors du premier tour éliminatoire.

«Ça fait du bien d’avoir un match de séries à domicile, a mentionné le demi de coin des Ravens Marlon Humphrey. Contre toutes attentes, c’est arrivé.»

Kenneth Dixon a amassé 117 des 296 verges au sol des Ravens, qui ont mis fin à une disette de trois ans sans séries en gagnant six de leurs sept derniers matchs. Jackson a ajouté 90 verges par la course.

L’an dernier, les Ravens avaient raté les séries en raison d’un touché de dernière minute des Bengals de Cincinnati lors de la dernière semaine d’activités. Se souvenant très bien de la scène, les 70 925 spectateurs présents au match à Baltimore étaient sur le bout de leur siège quand ils ont vu les Browns s’approcher en position de tenter un placement.

Une passe de 19 verges de Baker Mayfield à Breshad Perriman et une autre de 16 verges à Jarvis Landry ont placé les Browns à la ligne de 39 des Ravens avec 90 secondes à jouer.

Après trois passes incomplètes, les Ravens ont opté pour un blitz en quatrième essai et Mayfield a envoyé le ballon dans les mains de Mosley, qui a scellé l’issue de l’affrontement. Les Ravens ont conclu la saison avec une avance d’un demi-match sur les Steelers de Pittsburgh, qui ont vaincu les Bengals quelques minutes plus tôt.

«C’était énervant, a déclaré le demi inséré des Ravens Hayden Hurst. J’avais confiance que nos joueurs défensifs allaient réaliser un gros jeu. C.J. l’a fait.»

Les Ravens montraient une fiche de 4-5 avant que Jackson prenne la relève de Joe Flacco, blessé. Flacco était le quart partant de l’équipe depuis 2008 et il était une pièce maîtresse des Ravens lorsqu’ils ont gagné leur dernier titre de section, en 2012. Cette année-là, ils avaient également remporté le Super Bowl.

Les Browns (7-8-1) n’ont pas été en mesure de connaître une première saison gagnante depuis 2007. Ils tiraient de l’arrière 20-7 à la demie et 26-17 avec 7:20 à écouler.

Mayfield a lancé trois passes de touché pour conclure sa saison avec 27, un record pour une recrue.

«Je vais m’assurer d’en glisser un mot lors du vol de retour, a affirmé l’entraîneur-chef par intérim des Browns, Gregg Williams. Tous les joueurs méritent une tape dans le dos, même quand tu es un jeune homme très compétitif. Je peux vous assurer que Baker l’est.»

Même s’il a malmené la meilleure défensive de la NFL avec 376 verges par la voie des airs, Mayfield a été victime de trois interceptions.

«Évidemment, je suis très déçu que nous n’ayons pas pu quitter le stade avec la victoire. Ils constituent une très bonne équipe, une équipe de séries, a-t-il fait valoir. Nous voulons nous retrouver dans leur position l’année prochaine.»

Jackson a porté le ballon 20 fois. Il a complété 14 de ses 24 passes pour des gains aériens de 179 verges.

«C’est excitant de le regarder jouer. C’est un leader maintenant», a exprimé la recrue des Ravens Gus Edwards, qui a obtenu 76 verges par la course.

Articles récents du même sujet