Sports

LaFleur officiellement à la tête des Packers

Rédaction - The Associated Press

GREEN BAY, Wis. — Matt LaFleur n’avait encore jamais été l’entraîneur d’une équipe de la Ligue nationale de football et jusqu’à l’an dernier, ne s’était jamais vu confier le mandat d’appeler les jeux à l’attaque d’une formation de la NFL.

Mercredi, LaFleur a été nommé à la tête des Packers de Green Bay, qui ont raté les séries éliminatoires lors des deux dernières saisons, une formation comptant sur les services d’Aaron Rodgers, un quart deux fois élu joueur le plus utile à son équipe, et que LaFleur doit aider à retrouver sa forme des beaux jours.

«J’ai brièvement parlé (à Rodgers) avant d’accepter le poste», a déclaré LaFleur lors d’une conférence de presse qui a servi à le présenter aux journalistes.

«C’est un peu là que j’ai réalisé que j’étais dans la lutte.»

Selon le président Mark Murphy et le directeur général Brian Gutenkunst, LaFleur a été, et de loin, le meilleur des dix candidats ayant postulé pour le rôle qu’a occupé Mike McCarthy pendant presque 13 saisons.

«Bien sûr, nous avons jeté un coup d’oeil à un large éventail de candidats, bien plus grand que les dix personnes que nous avons interviewées, a confié Murphy. Nous avons réalisé les neuf premières (entrevues) et bien honnêtement, personne n’a vraiment dominé. Il y avait plusieurs candidats de valeur, mais aucun n’est ressorti du groupe.»

«Matt était notre dernier candidat, et nous avions entendu de bonnes choses sur Matt pendant notre processus de vérification. Beaucoup d’instructeurs et d’autres personnes que nous avons consultées nous ont parlé de son passé, de son expérience. Ainsi, nous étions très excités avant l’entrevue.»

Murphy, Gutenkunst et Russ Ball, le vice-président exécutif et directeur des opérations football, ont conclu l’entrevue avec LaFleur dimanche à Nashville et étaient encore plus emballés. Ils ont même convenu qu’ils avaient trouvé leur homme, même s’ils avaient planifié une deuxième ronde d’interviews.

Après une nuit de sommeil, ils ont offert l’emploi à LaFleur lundi. Ce dernier s’est pointé à Green Bay mardi soir pour signer le contrat.

«J’ai toujours rêvé de devenir un entraîneur-chef dans la NFL. Mais d’être l’entraîneur-chef des Packers de Green Bay, c’est surréel», a avoué LaFleur, qui a passé la dernière saison à titre de coordonnateur à l’attaque des Titans du Tennessee.

Articles récents du même sujet