Sports

Les Hurricanes obtiennent Niederreiter du Wild

Les Hurricanes obtiennent Niederreiter du Wild
Photo by: THE ASSOCIATED PRESSMinnesota Wild player Charlie Coyle (3) and Nino Niederreiter (22) celebrate Coyle's goal while Vancouver Canucks center Adam Gaudette skates past during the first period of an NHL hockey game in St. Paul, Minn., on November 15, 2018. The Minnesota Wild have acquired centre Victor Rask from the Carolina Hurricanes for left wing Nino Niederreiter, in a swap of underperforming but still-young players on long-term contracts. The 25-year-old Rask, a native of Sweden, has one goal and five assists in 26 games this season for the Hurricanes. He's in the third season of a six-year, $24 million contract. THE CANADIAN PRESS/AP, Andy Clayton-King

RALEIGH, N.C. — Les Hurricanes de la Caroline ont acquis l’attaquant Nino Niederreiter du Wild du Minnesota en retour de l’attaquant Victor Rask, a annoncé jeudi le président et directeur général Don Waddell.

Niederreiter, qui est âgé de 26 ans, a marqué neuf buts et récolté 14 mentions d’aide en 46 rencontres cette saison avec le Wild. Le hockeyeur de six pieds, deux pouces et 218 livres a atteint le plateau des 20 buts à trois reprises au cours de sa carrière, atteignant même un sommet personnel de 25 filets en 2016-17.

Le joueur originaire de Coire, en Suisse, totalise 112 buts et 119 mentions d’assistance en 498 rencontres en carrière dans la LNH avec les Islanders de New York et le Wild. Il occupe le premier rang des buteurs suisses dans l’histoire de la LNH, et le quatrième pour les points, les passes et les matchs joués. Niederreiter a été sélectionné au cinquième rang universel par les Islanders lors du repêchage de la LNH en 2010.

Pour sa part, Rask, qui est âgé de 25 ans, a marqué un seul but et récolté cinq mentions d’aide en 26 parties avec les Hurricanes.

L’attaquant de Leksand, en Suède, a inscrit 63 buts et amassé 100 mentions d’assistance en 339 rencontres en carrière avec les Hurricanes. Il avait été choisi en deuxième ronde, 42e au total, par la formation de la Caroline en 2011.

«Nous voulons de la constance, a déclaré le directeur général du Wild du Minnesota lors d’une conférence téléphonique. Pour moi, lorsque tu procèdes à des changements comme celui-ci, ça montre aux joueurs que rien n’est acquis et ça envoie un message aux joueurs. S’ils désirent rester avec l’équipe, ils devront jouer de la façon dont nous le voulons et qu’ils connaissent du succès.»

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *