Sports

Des espoirs qui jouent gros

Photo: Getty

Une des critiques récurrentes dont fait l’objet le Canadien de Montréal depuis quelques années est celle de la petite taille de ses joueurs.

Si ce reproche est en partie fondé, ce n’est qu’en séries éliminatoires, où la compétition se fait plus féroce, qu’on saura si les commentateurs ont vu juste.

On ne peut cependant formuler la même critique à propos des jeunes joueurs qui se frayent actuellement un chemin dans le système de l’équipe. Quatre des cinq meilleurs espoirs du Tricolore identifiés par la revue Hockey News dans son édition annuelle Future Watch sont des attaquants ou des défenseurs – Jacob De La Rose figure en tête de liste, Nikita Scherbak est deuxième, Jarred Tinordi se classe quatrième et Michael McCarron, cinquième – qui mesurent en moyenne 6pi 4po et pèsent 212lb. Le troisième espoir le plus en vue de cette liste est le héros des derniers Championnats mondiaux juniors devant le filet du Canada, Zachary Fucale, qui se dirige maintenant vers la Coupe Memorial avec les Remparts de Québec.

Au total, l’organisation du Canadien occupe une respectable 14e position dans le classement de Hockey News des équipes comptant les meilleurs espoirs hors de la LNH et les meilleurs joueurs de 21 ans et moins évoluant déjà dans la Ligue.

Hockey News recense aussi les 50 meilleurs espoirs jouant en dehors de la LNH, domaine où le Canadien fait également bonne figure. De La Rose se hisse au 27e rang, Scherbak au 29e et Fucale au 32e.

Bien que De La Rose éprouve quelques difficultés à l’attaque dans la Ligue américaine, son dévouement dans les deux sens de la patinoire enthousiasme le Canadien. Scherbak, lui, cumule d’impressionnantes statistiques avec les Silvertips d’Everett, dans la Ligue de l’Ouest, malgré le fait qu’il ait été laissé de côté par la Russie aux Mondiaux juniors. L’organisation du Canadien estime toujours avoir fait une affaire en or en le repêchant tardivement dans la première ronde. Fucale semble pour sa part suivre un cheminement similaire à celui de Carey Price et de Dustin Tokarski, en acquérant une expérience considérable aux Mondiaux juniors ainsi qu’à la Coupe Memorial avant de jouer chez les professionnels.

Le fait de pouvoir compter sur des joueurs un peu plus costauds au sein de sa relève ne veut pas pour autant dire que le Canadien manque de petits espoirs talentueux. Parmi les 10 jeunes les plus prometteurs du club, on trouve le Slovaque Martin Reway ainsi que Charles Hudon, qui ne mesurent chacun pas plus de 5pi 10po. Reway a brillé avec l’équipe slovaque lors des Championnats juniors. Quant à Hudon, il domine les recrues dans la Ligue américaine, avec 13 buts et 50 points en 60 matchs.

Articles récents du même sujet