Actualités

Une pionnière s’éteint

Une pionnière s’éteint
Photo: Gracieuseté

Le Collège Sainte-Anne a perdu une de ses pionnières avec le décès de sœur Jeannine Serres, le 5 janvier, à la maison mère des Sœurs de Sainte-Anne à Lachine.

«C’est un monument de Sainte-Anne qui s’éteint, a souligné le président-directeur du Collège Sainte-Anne, Ugo Cavenaghi. Elle avait consacré sa vie à l’éducation, à sa communauté, à son école. Son dévouement n’a laissé personne indifférent. C’est une grande dame qui vient de nous quitter.»

Sœur Serres a été directrice générale du Collège entre 1970 et 1998. Un auditorium a d’ailleurs été nommé en son honneur au Collège et le titre de Grande Bâtisseuse lui a été attribué lors des 150 ans de Sainte-Anne.

C’est en 1950 que sœur Jeannine Serres a fait ses débuts en communauté. Après avoir complété une formation à l’Université de Montréal, elle a enseigné pendant 17 ans. En 1970, elle a obtenu un doctorat en philosophie à l’UdM.

Tout au long de sa vie, cette pionnière s’est dévouée pour les jeunes.

Les funérailles auront lieu le jeudi 11 janvier, à 13h30, à la Chapelle de la maison-mère des Sœurs de Sainte-Anne (745 Esther-Blondin, Lachine).

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *