Actualités

Le parc Clémentine de la Rousselière de P.A.T pourrait bien changer de nom

Le parc Clémentine de la Rousselière de P.A.T pourrait bien changer de nom
Photo: www.pacophoto.ca

Une pétition vient d’être lancée à l’initiative de Pierre Marcil, président du Club sportif Les oiseaux de Pointe-aux-Trembles, afin de rebaptiser le parc Clémentine de la Rousselière au nom de Raymond Daviault, ancien joueur de baseball originaire de l’arrondissement.

Appuyée par Gilles Déziel, conseiller d’arrondissement, et Sylvain Martin, président de l’association de baseball amateur de Pointe-aux-Trembles, la proposition de Pierre Marcil permettrait notamment de « donner au parc un nom qui s’apparente mieux à sa vocation qui est d’accueillir des sports de balle ».

« Nous nous sommes rendu compte que le parc portait le nom d’une religieuse, ce qui n’a aucun rapport avec le sport. […] Le Baseball, la balle molle, la balle lente et même le basketball sont les activités les plus courues dans ce parc. Pourquoi ne pas honorer un Pointelier qui s’est brillamment illustré dans le baseball, comme Raymond Daviault, et rebaptiser le parc? », lance Pierre Marcil.

Avec ce projet, soumis à l’arrondissement le 3 juin dernier, ce féru de baseball souhaite faire de ce site un endroit dédié au rayonnement sportif.

Rappelons que près de 300 000 $ ont été investis dans l’aménagement des deux terrains de baseball du parc Clémentine-de-la-Rousselière, désormais domicile de l’équipe de baseball, les Brewers de Montréal.

Une pétition est actuellement en ligne sur le site change.org.
Au moment d’écrire ces lignes, le projet a déjà recueilli 223 signatures de soutien.

Qui était Raymond Daviault?

Raymond Daviault

Seul Pointelier à avoir intégré les ligues majeures de Baseball avec les Mets de New York à titre de lanceur dans les années 60, Raymond Daviault a commencé sa carrière dans les parcs de Pointe-aux-Trembles avant d’évoluer au sein d’équipes mineures aux États-Unis, mais aussi au niveau AAA au Québec.

Après sa retraite, il s’est impliqué au sein de l’Association de Baseball amateur de P.A.T. en dirigeant les Jets au niveau junior. Il a mené son équipe au championnat en 1970 et 1971.

Intronisé au Panthéon des Sports du Québec en 2002 et au Temple de la Renommée du Baseball québécois en 2003, Raymond Daviault fut également l’un des trois invités du maire Jean Drapeau au premier match des Expos de Montréal au Stade olympique le 15 avril 1977.

 

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *