Actualités

Un nouveau site de rencontre pour les femmes d’expérience

Photo: Archives métro

Elle a plus de 35 ans et elle est autonome. Elle aimerait fréquenter un homme. Jeune, si possible. Elle est une «cougar» et peut maintenant s’inscrire sur le site CougarQuebec.ca.

Cette plateforme qui met en relation des femmes «mûres» (35 ans et plus) et des jeunes hommes est en ligne depuis quelques mois, mais a officiellement souligné sa mise en service hier en publiant un communiqué de presse.

«La relation fonctionne du fait d’un échange bénéfique pour les deux partenaires : la première y trouve l’excitation qu’elle recherche, et le second profite de l’expérience de sa compagne», peut-on lire sur le site.

«Il y a clairement un marché, explique Vincent Abry, consultant internet et web marketeur pour le site. Ça existe depuis quelques années déjà aux États-Unis et en France, et ça marche très bien. Il y a une demande.»

M. Abry est en fait responsable de cette section québécoise qui appartient à une compagnie européenne, easyflirt, une entreprise opérant dans le domaine de la rencontre en ligne.

«C’est une mode depuis quelques années et ce n’est pas nouveau. Ce qui est nouveau, c’est le service, indique-t-il. On est le premier [site du genre au Québec], mais certainement pas le dernier», soutient-il.

Il reste que le terme «cougar» a une connotation un peu particulière. Geneviève Bernier, qui s’est déjà inscrite sur des sites de rencontre traditionnels, est perplexe. «Je n’aime pas le nom; j’assume bien des affaires, mais ça, j’ai de la misère, dit cette femme dans la fin trentaine. On dirait que ça fait plus quelqu’un qui cherche des one-night stand.»

Sa collègue est également de cet avis. Pas de doute, à leurs yeux, ça ne fait pas sérieux. «En 2012, une cougar est une femme qui s’assume, elle est libérée, croit M. Abry. Demi Moore et Madonna ont donné le ton en sortant avec des hommes plus jeunes.»

WEB : http://www.cougarquebec.ca/

Articles récents du même sujet