Actualités

Des milliers de personnes marchent pour s’opposer au passeport vaccinal

Marche passeport vaccinal
Des milliers de personnes ont manifesté leur opposition au passeport vaccinal, samedi, à Montréal. Photo: François Lemieux/Métro

Des milliers de personnes ont déambulé dans les rues du centre-ville de Montréal samedi après-midi, afin de manifester leur opposition au passeport vaccinal, dont l’implantation doit se faire au début du mois de septembre.

«L’implantation prévue de la passe sanitaire […] est un préjudice sans précédent pour la population et est fortement discriminatoire. Nous devons dire NON tous ensemble», pouvait-on lire sur la page de la marche, qui était organisée par le groupe Québec Debout.

S’étant réunis vers 14h devant les bureaux de Santé Canada, sur le boulevard René-Lévesque ouest, les manifestants ont marché en direction ouest avant de tourner sur la rue Guy pour aller rejoindre la rue Sherbrooke qu’ils ont emprunté jusqu’à la rue Jeanne-Mance avant d’y tourner à droite pour conclure l’événement à la place des festivals.

Sur la page Facebook de l’événement intitulé «NON à la passe sanitaire !», 22 400 personnes avaient indiqué être intéressées et 10 500 personnes avaient indiqué qu’elles y participeraient.

Rappelons que le passeport vaccinal sera demandé dans les bars, les restaurants, les salles d’entraînement et les festivals au Québec à partir du 1er septembre, mais il ne le sera pas dans les commerces de détail, selon ce qu’a annoncé le ministre de la Santé du Québec, Christian Dubé.

La montée des nouveaux cas de COVID-19, des hospitalisations et du variant Delta justifie l’implantation du passeport, selon ce dernier. Rappelons que le nombre quotidien de nouveaux cas a augmenté de façon drastique cette semaine, atteignant un total de 433 nouvelles infections au bilan de samedi matin, alors qu’en date de lundi, on en recensait 250.

Des projets pilotes ont été lancés par le gouvernement du Québec récemment pour tester son application mobile et la «mécanique» de l’application du passeport.

L’objectif du ministère de la Santé est désormais que 85% des Québécois reçoivent deux doses de vaccin contre la COVID-19.

M. Dubé rappelle l’importance de miser sur la vaccination pour ralentir une quatrième vague de COVID-19. En date de vendredi, une première dose avait été offerte à 85,1% les Québécois éligibles.

Articles récents du même sujet