Actualités

Élections municipales: la clôture de la discorde pourrait tomber

Denis Coderre Ensemble Montréal
Denis Coderre Photo: Josie Desmarais/Métro

Denis Coderre a indiqué mardi qu’Ensemble Montréal souhaite resserrer les voies de circulation afin de pouvoir aménager des bandes végétalisées au centre de la rue et du côté de Parc-Extension. C’est aussi dans ce but et pour contrer les inégalités qu’il souhaite faire retirer la clôture qui sépare actuellement Parc-Extension et la ville de Mont-Royal.

Valérie Plante, la mairesse de Montréal et candidate à sa réélection, questionne l’annonce de son adversaire aux élections municipales. Elle juge l’annonce sur la lutte contre les îlots de chaleurs sur le boulevard Acadie bienvenue, mais un peu tardive. Elle a tenu à rappeler mardi en conférence de presse que l’administration Coderre avait fait couper 1000 arbres au parc Jean-Drapeau, un événement qu’elle avait en 2017 qualifié de «massacre à la tronçonneuse».

Valérie Plante s’est interrogée sur la possibilité pour le maire ou la mairesse de la ville-centre de faire retirer la clôture à ville Mont-Royal.

Peut-être que Denis Coderre veut devenir le maire de ville Mont-Royal parce que c’est là que ça se passe, ou peut-être qu’il veut simplement dire au maire quoi faire. Mais s’il veut planter des arbres, ça me va, moi.

Valérie Plante, mairesse de Montréal et candidate à sa réélection

Le candidat d’Ensemble Montréal, Guillaume Lavoie, a reconnu que la clôture se situait sur le territoire de la ville de Mont-Royal, une information qui a été confirmée par son maire actuel, Philippe Roy.

Valérie Plante affirme de son côté être aussi ouverte à réparer les fractures qu’il peut y avoir, mais tient avant tout à créer des liens au sein de la communauté. «Comment on ratisse plus large pour créer une passerelle et resserrer les liens?» a-t-elle demandé.

Selon un communiqué d’Ensemble Montréal, «l’aménagement actuel cristallise la question des différentes inégalités: à l’ouest, du côté de ville Mont-Royal, on retrouve une verdure luxuriante. À l’est, du côté de Parc-Extension, on retrouve un gigantesque îlot de chaleur».

Si Ensemble Montréal est élu en novembre, la circulation serait également réduite à 40 km/h pour rendre le quartier plus sécuritaire.

Articles récents du même sujet