Actualités

Transport en commun: l’achalandage augmente graduellement

STM Transport ARTM réduction
Photo: 123RF

Les différents réseaux de transport en commun du grand Montréal enregistrent une augmentation graduelle de leur achalandage sur tous leurs mode de transport. Toutefois, cela ne devrait pas leur permettre d’atteindre l’ambition affichée, qui est de retrouver un achalandage de près de 75% de la période pré-pandémique durant l’automne.

Durant l’été, le réseau de bus de la Société de transport de Montréal (STM) avait réussi a reprendre 50% de son achalandage par rapport à l’ère pré-COVID. Le transporteur prévoyait à cette date «une période de transition qui pourrait permettre de retrouver graduellement un niveau d’achalandage d’environ 50 à 75 % de celui observé en 2019».

Les derniers chiffres permettent de confirmer cette tendance, mais à un rythme moins soutenu qu’annoncé l’été dernier à Métro. «Le réseau régulier accueille 55% de l’achalandage attendu à une période équivalente sans COVID (métro: 51%, bus: 56%). Le transport adapté accueille 51% de l’achalandage attendu à une période équivalente sans COVID», précise le conseiller corporatif relations publiques à la STM, Philippe Déry.

Avec la recommandation du gouvernement de retarder le retour des télétravailleurs, on anticipe un retour beaucoup plus graduel dans le temps pour cette tranche de la clientèle.

Philippe Déry, conseiller corporatif relations publiques à la STM

Le réseau de bus gagne ainsi cinq points de pourcentage par rapport à la dernière mise à jour qu’a pu réaliser Métro en août dernier.

Chez le transporteur EXO, l’on pouvait remarquer que le train avait du plomb dans l’aile, cependant les chiffres sont encourageants puisqu’entre les semaines du 16 août 2021 et du 27 septembre 2021, EXO note une augmentation de 188%. Toutefois, par rapport à pareille date en 2019 cela représente 31% de l’achalandage.

La dernière année et demie a évidemment été marquée par la pandémie et les mesures sanitaires mises en place par les autorités gouvernementales. Le confinement, le couvre-feu, le télétravail et les cours à distance ont contribué à une baisse marquée de l’achalandage dans les trains et autobus d’exo par rapport à l’achalandage que nous observions avant la pandémie.

Jean-Maxime St-Hilaire, conseiller relation médias à EXO

Le réseau de bus d’EXO, soit la couronne Sud et Nord, continuent leur progression par rapport aux derniers chiffres publié à Métro (58% couronne Nord et 34% pour la couronne Sud). Actuellement, la couronne Nord se situe à 61% de son achalandage de 2019, alors que la couronne Sud retrouve 46%. «Il est intéressant de mentionner que nous observons actuellement un achalandage plus important pour les lignes locales par rapport aux lignes à destination du centre-ville de Montréal. C’est ce qui explique d’ailleurs la différence d’achalandage dans nos autobus de la couronne Nord et de la couronne Sud», explique M. St-Hilaire.

Cette tendance se confirme à Longueuil où le Réseau de transport de Longueuil (RTL) affirme avoir retrouvé 56% de son achalandage comparativement à 2019 pour les trois premières semaines de septembre. Ce regain atteint 70% concernant le transport adapté. En 2020, le taux d’achalandage n’avait pu atteindre que 44% par rapport à une année pré-COVID.

Vandalisme au marteau

Vandalisme au marteau à la station de métro Côte-Vertu.

Le Service de police de la ville de Montréal mène une enquête à la suite d’un acte de vandalisme perpétré au marteau, à la station Côte-Vertu, vendredi soir. La STM précise que l’agent de station, qui était à l’intérieur de la loge, «n’a pas été blessé sérieusement et se porte bien dans les circonstances, bien que secoué évidemment».

«Selon les informations dont nous disposons, la personne se serait dirigée vers la loge sans rien dire avant de commencer à asséner des coups de marteau dans la vitre. Il n’y aurait pas eu d’interaction ou d’altercation préalable», précise le responsable des relations publiques à la STM, Philippe Déry.

Articles récents du même sujet