Actualités

Le vélo de Plante et la voiture de Coderre, l’image qui colle à la peau

Un débat organisé par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain s'est tenu entre les candidats aux élections municipales montréalaises Denis Coderre et Valérie Plante. Photo: Josie Desmarais/Métro

Les deux candidats en tête des sondages pour la mairie de Montréal, Denis Coderre et Valérie Plante, ont pu confronter l’image qui leur colle à la peau. Entre le vélo de Plante et la voiture de Coderre, les candidats ont pris position dans le cadre d’un débat économique organisé par la Chambre de commerce du Montréal métropolitaine (CCMM), lundi soir.

Le thème des transports collectifs a animé les deux participants, ceux-ci ayant pu afficher leur désir de plus de sécurité. Les deux candidats ont tenté de contrer l’image qui leur colle à la peau soit Denis Coderre, un pro-voiture et Valérie Plante une pro-vélo. M. Coderre a d’abord piqué Mme Plante sur la situation de la congestion dans la ville. Concernant l’escouade de mobilité, le chef d’Ensemble Montréal estime que «l’on a pas besoin de tickets, mais de fluidité.»

«Tout le monde est pour la sécurité, mais vous c’est toujours le vélo contre la voiture. Il faut de la cohabitation. Pour croire à cette cohabitation, il faut plus de consultation. Il ne s’agit pas de faire des pistes cyclables juste pour faire des pistes cyclables», a lancé Denis Coderre.

«Je ne suis pas contre les voitures, je suis pro-sécurité. Il faut agir pour les plus vulnérables. Vision zéro, c’est pas juste un slogan pour moi. Avec M. Coderre, il faut attendre cinq accidents pour réagir», réplique Mme Plante. La cheffe de Projet Montréal a souhaité mettre en avant le Réseau express vélo (REV).

Pourquoi voulez-vous enlever le REV Bellechasse? Sur St-Denis, savez-vous combien de nouveaux commerces ont ouvert depuis janvier? Trente. Dites-le que c’était une bonne idée.

Valérie Plante, mairesse et candidate

Denis Coderre a mentionné que durant sa conférence de presse aux abords du REV Bellechasse, il a vu des voitures en contresens et un camion se garer dans le mauvais sens. «Il y a eu un manque de consultation. Il y a des piétons et des personnes handicapées qui sont prises.»

Réserver des horaires précis pour la circulation des camionneurs pourrait être appliqué dans un mandat Coderre. «C’est le genre de chose qui est très pragmatique. On peut s’asseoir et dire de telle heure à telle heure on peut faire de la livraison. Ça viendrait réduire le trafic, augmenter la sécurité et la fluidité, c’est une approche entrepreneuriale[…]. Quand on travaille à la pièce, on en échappe.»

Hommage au pompier décédé

Un hommage a été rendu au pompier décédé Pierre Lacroix avant le débat du soir.

M. Lacroix a perdu la vie dans la nuit de dimanche à lundi lors d’une opération de sauvetage. Selon des images captées lors de l’incident, une vague aurait fait chavirer l’embarcation des pompiers.

Seuls Denis Coderre et Valérie Plante ont été conviés à l’événement du fait des règles établies par la CCMM. Il fallait justifier d’au moins 10% des intentions de vote dans le cadre de l’un des sondages indépendants publiés au moins 72 heures avant le débat, et présenter des candidats dans au moins 75% des districts électoraux de la Ville de Montréal.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet