Actualités

Coderre ramènerait le stationnement sur une partie du REV Bellechasse

Denis Coderre, candidat à la mairie de Montréal pour Ensemble Montréal, présente des candidats et annonce ses intentions pour le stationnement et le REV sur la rue Bellechasse. Photo: Josie Desmarais/Métro

S’il est élu, Denis Coderre entend repenser la configuration du Réseau Express Vélo (REV) sur la rue Bellechasse. Denis Coderre et Gilles Grondin, candidat à la mairie de l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie souhaitent rendre la piste cyclable «socialement plus acceptable» en ramenant le stationnement sur un tronçon de rue.

Ensemble Montréal s’engage à créer une piste unidirectionnelle sur la rue de Bellechasse à l’est de la 1ère avenue, et à maintenir tel quel le REV à l’ouest de la 1ère avenue. L’objectif du parti: «rétablir une partie des 822 places de stationnement perdues».

En conférence de presse mercredi, M. Coderre a déploré «qu’aucune d’information sur la perte de ces espaces n’ait été divulguée aux citoyens et commerçants», au moment de la mise en place du projet.

M. Coderre entend ainsi répondre aux préoccupations des commerçants et citoyens dans le secteur.

Il y a eu un manque d’écoute flagrant dans le dossier du REV Bellechasse, les citoyens se sont littéralement fait claquer la porte au nez par Projet Montréal lorsqu’ils ont demandé à être entendus.

Denis Coderre, candidat à la mairie de Montréal, chef, d’Ensemble Montréal

À propos de l’opposition vélo/voiture, M. Coderre l’affirme: «On est pas anti X ou anti Y, on est pro-cohabitation.»

Le chef d’Ensemble Montréal a aussi fait valoir qu’un comité serait mis en place afin d’analyser et de donner «une orientation globale» à la circulation dans l’arrondissement.

«Nous voulons trouver un consensus et nous assurer que la réalité des commerçants, tout comme celle des résidents, soit prise en compte dans le processus décisionnel», a ajouté Vianney Godbout, candidat dans le district de Marie-Victorin pour Ensemble Montréal.

REV Saint-Denis maintenu

Contrairement à ce qu’il laissait entendre en juin dernier, le REV Saint-Denis sera maintenu «tel qu’il a été réalisé», tranche Denis Coderre. Le chef d’Ensemble Montréal veut cependant «terminer sa sécurisation». Il évoque des besoins en signalisation.

Pour expliquer ce changement, M. Coderre pointe le coût d’une suppression de la piste sur la rue Saint-Denis. «Ça couterait 12 M$ de tout refaire», a-t-il dit.

Par communiqué, Ensemble Montréal a précisé que sa plateforme électorale contiendra plusieurs «mesures importantes en matière de vélo». 

Projet Montréal réagit

Élu de Projet Montréal et candidat à la mairie de Rosemont-La-Petite-Patrie, François Limoges a tenu à réagir à la proposition du chef d’Ensemble Montréal.

Le REV Bellechasse vient compléter le REV Saint Denis. C’est un réseau qui permet de circuler de manière sécuritaire, il est là pour rester. Nous allons l’améliorer, le bonifier et le sécuriser.

François Limoges, candidat à la mairie de Rosemont-La-Petite-Patrie, Projet Montréal.

M. Limoges rejette l’affirmation de Denis Coderre, qui relie des fermetures de commerces au REV Bellechasse. «Il y a eu une pandémie qui a affecté les commerces de détail» et amenée «des changements chez les consommateurs». Il explique qu’une étude sera rendue publique prochainement.

Articles récents du même sujet