Soutenez

Le SPVM et la Ville de Montréal tiendront un forum sur la violence armée

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, et le directeur adjoint du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Vincent Richer. Photo: Josie Desmarais/Métro

La Ville de Montréal et le SPVM tiendront un forum montréalais sur la violence armée qui réunira les acteurs institutionnels et communautaires les 26 et 27 janvier 2022. La mairesse de Montréal, Valérie Plante, et le directeur adjoint du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Vincent Richer, ont annoncé leur intention «d’agir sur tous les fronts possibles» pour contrer la montée des violences armées.

Afin de faire «front commun et de passer à l’action», le forum réunira des décideurs institutionnels et communautaires et des experts du milieu académique. Ils tenteront de trouver des solutions concrètes et de «penser à l’extérieur de la boîte» pour agir sur le phénomène.

Mme Plante s’est dite «ébranlée» par la mort de trois jeunes adolescents depuis le début de l’année 2021, Meriem Bendaoui, Jannai Dopwell-Bailey et Thomas Trudel. «Montréal demeure sécuritaire, mais on ne peut pas fermer les yeux sur une montée de la violence armée», a-t-elle dit.

Ce n’est pas normal que des adolescents qui avaient toute la vie devant eux aient perdu la vie. […] Cette montée de la violence n’est pas tolérable, elle ne sera pas tolérée. Elle va être combattue avec force par l’ensemble des acteurs montréalais.

Valérie Plante, mairesse de Montréal

La mairesse admet que «ce n’est pas le forum qui va régler le problème». Mais, pour s’attaquer à cette «culture de la violence», il faut aller chercher «les raisons profondes du phénomène», dit-elle. Le forum pourrait inclure des directeurs et directrices d’écoles qui ont manifesté leur volonté de participer a ajouté Mme Plante.

Le scoring en cause?

En amont du forum, le 7 et 8 décembre prochains, le Service de la diversité et de l’inclusion sociale rencontrera les membres du milieu communautaire sur le thème de la violence chez les jeunes. L’objectif de cette première rencontre: partager des pistes de solutions et étudier les meilleures pratiques mises en place dans d’autres villes. La liste des acteurs invités aux deux événements n’a pas encore été communiquée aux médias.

Ils aborderont notamment le thème du scoring, une pratique qui émerge sur les réseaux sociaux. Ce terme anglais désigne des victimes de représailles choisies au hasard pour marquer des points auprès de groupes criminalisés. Le scoring ferait partie des hypothèses étudiées en lien avec la mort de Thomas Trudel.

C’est un nouveau phénomène à Montréal, cette culture est différente de ce que l’on voit, la police doit s’adapter à ce nouveau phénomène.

Vincent Richer, directeur adjoint du Service de police de la Ville de Montréal

En parallèle du forum, la mairesse a réitéré sa volonté de «faire pression» sur le gouvernement canadien pour que «les armes de poing soient interdites et qu’ils y ait un meilleur contrôle à la frontière».

«Il faut agir plus rapidement», dit l’opposition

Le chef de l’opposition, Aref Salem, a réagi, en marge d’un point de presse à l’annonce du forum, qui n’est pas suffisant selon lui. Il explique que les recommandations issues du forum qui émergeront seront mises en place plusieurs mois après celui-ci. L’élu pointe vers des mesures que l’administration pourraient mettre en place «il y a les équipes mixtes» ou encore «les 250 policiers» promis par l’administration Plante. «Il n’y a aucune raison de croire qu’on ne peut pas les mettre en place», conclut M. Salem.

Il faut mettre tous les moyens en place pour régler ce problème le plus rapidement possible […] Ce forum, ce n’est pas assez […] On est un peu dans un immobilisme […] Je pense qu’il faut agir encore plus rapidement, on peut pas attendre.

Aref Salem, chef de l’opposition officielle

«Un forum comme celui-là, on s’entend, il va se tenir dans deux mois. Ensuite, il va se réunir avec les gens dans 6 à 8 mois, et il va sortir avec des recommandations je ne sais quand», s’interroge M. Salem.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.