Actualités

Retour du baseball: «c’est prendre les Québécois pour des valises»

Photo: Zoé Magalhaès/Archives Métro

En soutenant qu’investir dans le retour du baseball à Montréal se ferait à coût nul pour les contribuables, le gouvernement Legault «prend les Québécois pour des valises», considère le chef parlementaire de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois. Aucun parti d’opposition n’appuie un financement public pour le retour des Expos.

Selon La Presse, le gouvernement serait en discussion avec l’homme d’affaires Stephen Bronfman, qui souhaite construire un stade de baseball au bassin Peel. Une contribution financière pouvant aller jusqu’à quelques centaines de millions de dollars serait demandée. Depuis plusieurs mois, Québec se dit ouvert à l’idée d’une contribution, mais seulement si celle-ci se fait à coût nul pour les Québécois.

«Je pense que ça fait la démonstration que François Legault a complètement perdu le sens des priorités, dénonce M. Nadeau-Dubois. Un stade de baseball à coût nul, c’est comme un troisième lien carboneutre. C’est prendre les Québécois pour des valises. Il n’y a personne qui croit à ça.»

«On prend les gens pour des cons quand on dit ça, renchérit la cheffe du Parti libéral, Dominique Anglade. La réalité, c’est que ces investissements-là, ils coûtent de l’argent aux contribuables.»

Les libéraux estiment que d’autres dossiers sont plus «prioritaires» que le retour d’une équipe de baseball majeur à Montréal. Le Parti québécois abonde dans le même sens. «Ce n’est pas une bonne façon d’investir les fonds publics, alors qu’on voit que le système de santé est en crise, qu’on hésite à donner six millions de dollars aux éducatrices et au personnel des services de garde», soutient le chef parlementaire Joël Arseneau.

Québec envisagerait l’octroi d’un financement hybride, composé de subventions et de prêts pardonnables, ce qui signifie que l’aide accordée serait équivalente aux retombées économiques générées.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet