Actualités

Le Village veut être plus inclusif pour les communautés 2SLGBTQ+

Le Village gai, sur la rue Sainte-Catherine est. / Josie Desmarais/Métro Photo: Josie Desmarais

Longtemps considéré comme le «Village gai» de Montréal, le Village fait peau neuve. Dans une vidéo de 90 secondes, la Société de développement commercial (SDC) du Village réaffirme son désir de faire du Village le quartier inclusif de Montréal pour l’ensemble de la communauté 2SLGBTQ+.

Depuis plusieurs années, le Village s’est vu déserté par bon nombre de personnes issues de la diversité sexuelle et la diversité de genre. Face à une culture plus orientée vers les hommes gais cisgenres et à un sentiment d’insécurité planant dans les ruelles, plusieurs d’entre elles préfèrent se retrouver dans des quartiers comme le Mile End ou le Mile-Ex. Au travers d’une campagne de positionnement débutée à l’automne dernier, le Village veut désormais être le village de tous·tes.

La directrice générale par intérim de la SDC du Village, Gabrielle Rondy, reconnaît que ce changement ne se fera pas du jour au lendemain. Des projets de verdissement, des activités culturelles ainsi que des formations sur l’écriture inclusive ou encore sur l’utilité des toilettes non genrées auront lieu au cours de l’année. Cependant, elle souhaite impliquer le plus possible en amont les communautés.

«On essaye que nos idées soient déjà accueillies par la communauté avant de les annoncer pour créer des projets», dit-elle.

Face aux nombreux locaux vacants, Gabrielle Rondy lance un appel aux entrepreneurs et commerçants.

«Venez créer ces entreprises-là qui reflètent le besoin de votre communauté en 2022 […]. On veut faire mieux pour vous représenter», dit-elle.

Elle souligne que la Ville de Montréal et l’arrondissement de Ville-Marie apportent un soutien important sur le plan financier et pour mener bien les projets de la SDC.

Un quartier boudé par les communautés

Depuis quelques années, la communauté 2SLGBTQ+ a progressivement déserté le Village. Ainsi, le Mile End et le Mile-Ex sont devenus des repères où des événements plus inclusifs ont lieu, notamment pour la communauté lesbienne ou encore les personnes non binaires. Pour certain.e.s, un sentiment d’insécurité règne dans les ruelles du Village. De plus, des discriminations au sein même de la communauté peuvent être ressenties.

C’est le cas de Javier Gonzalez-Leon, un homme gai cisgenre qui a vécu 10 ans dans le Village. Alors qu’il profitait à l’été 2021 de la réouverture des terrasses, des hommes eux-mêmes gais lui ont adressé des propos haineux, car il portait des bottes à talons.

«Depuis un bout de temps, la masculinité toxique prend le dessus, dit-il. Le Village est une place qui est censée accueillir tout le monde. Mais l’homme blanc cisgenre est très fermé aux personnes différentes, ça crée beaucoup de discrimination.»

Certaines de ses collègues lesbiennes se sont même vu refuser l’entrée de bars censés être «exclusivement réservés» aux hommes.

Un message fort lancé à la communauté 2SLGBTQ+

Dans la vidéo d’une minute trente développée en collaboration avec l’agence Ig2, le Village montre son nouveau visage. On y voit 17 personnes qui dévoilent leur·s identité·s et qui prônent l’égalité au sein de la communauté 2SLGBTQ+. Elle mentionne les enjeux auxquels fait face le Village, comme le sentiment d’insécurité qui peut régner dans les ruelles du quartier.

«Le dévoilement de cette vidéo […] vient ainsi confirmer ce statut et nous permet d’envoyer un message fort: le Village est un lieu d’inclusion, d’audace et de bienveillance pour tous.tes», a déclaré le président du conseil d’administration de Village Montréal, Jean-Philippe Loignon. «Le Village a été créé par et pour les communautés comme un lieu de refuge et d’émancipation. Village Montréal souhaitait aller plus loin dans l’affirmation inclusive pour l’ensemble des personnes représentées par l’acronyme 2SLGBTQ+.»

C’est en effet sous le signe de l’égalité que cette campagne souhaite redorer l’image du Village.

«Est-ce que tout le monde est égal dans le Village?, peut-on y entendre dire la rappeuse Calamine. Oui, le quartier égale l’itinérance ou l’extravagance, mais il égale aussi l’identité et la fierté.»

Le logo du Village n’a pas échappé à ce renouvellement de l’image de marque de la SDC du Village. Le symbole mathématique «égal» est formé par l’accentuation des deux lettres «l» du mot «village».

Nouveau logo du Village de Montréal; Gracieuseté / SDC du Village

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet