Soutenez

Montréal étend sa protection des résidences pour aînés

Le devant de l'immeuble de la résidence Mont-Carmel, où plusieurs aînés risquent l'éviction.
Photo: Naomie Gelper/Métro

À l’occasion de la Journée internationale des personnes âgées, la Ville de Montréal déploie des mesures supplémentaires pour assurer la protection des résidences pour aînés (RPA).

Saluant le travail de huit arrondissements de la métropole ayant déjà modifié leur règlement de zonage afin d’interdire les conversions de RPA, le cabinet de la mairesse Valérie Plante a annoncé que les arrondissements de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, Rosemont-La Petite-Patrie et Ahuntsic-Cartierville emboiteraient le pas au cours de l’automne.

«Ces actions concrètes ajoutent une protection supplémentaire qui permet de préserver l’offre de résidences pour personnes aînées dans la métropole et les soins de santé qui y sont offerts», a déclaré la Ville de Montréal, par voie de communiqué.

Bien que les résidences pour personnes aînées relèvent du gouvernement du Québec, l’administration Plante jugeait essentiel de «développer de nouveaux outils pour protéger ces milieux de vie».

«En interdisant les conversions de ces bâtiments, nous souhaitons assurer aux aînés des soins de santé de proximité, de la stabilité et une vie de quartier auxquels ils aspirent. Aucun arrondissement ne devrait se priver de ce nouvel outil. Il en va de la qualité des personnes aînées partout à Montréal», a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante

Nous avons tous été choqués de voir des personnes aînées menacées d’être privées de services de santé dans leur lieu de résidence.

Valérie Plante, mairesse de Montréal.

Robert Beaudry, le responsable de l’urbanisme, de la participation citoyenne et de la démocratie au sein du comité exécutif de la Ville de Montréal s’est dit fier que d’autres arrondissements adoptent des réglementations visant à protéger les RPA et à interdire leur conversion en d’autres types d’habitations. 

Pour ce dernier, ces nouvelles mesures s’inscrivent dans la lignée d’autres «initiatives prises par notre administration pour protéger le parc locatif et protéger l’abordabilité de celui-ci pour l’ensemble de la population.» 

Rappelons qu’au mois d’août dernier, le conseil municipal avait adopté une motion demandant à Québec de décréter un moratoire d’un an sur la décertification et le changement d’affectation des RPA sur le territoire montréalais.

La sphère politique rend hommage aux aînés

Plusieurs chefs des principales formations politiques, actuellement en fin de campagne électorale, ont également saisi l’occasion de rendre hommage aux plus âgés.

La Coalition avenir québec (CAQ) de François Legault a salué «ces femmes et ces hommes qui ont bâti le Québec», depuis le compte Twitter du parti.

Les solidaires ont déclaré en cette Journée internationale des personnes âgées que leur parti proposait «des solutions concrètes pour permettre aux gens de vieillir dans les meilleures conditions» et que «tout le monde devrait pouvoir vieillir dans la dignité et, surtout, chez soi».

Le Parti québecois (PQ) a quant à lui critiqué la CAQ, soutenant que cette dernière aurait dû écouter les aînés avant de se lancer dans le coûteux projet de maison des aînés. Les péquistes estiment que les anciennes générations «réclament plutôt qu’on les aide à ce qu’ils puissent demeurer à domicile le plus longtemps possible».

Depuis le gouvernement fédéral, le premier ministre du Canada Justin Trudeau a lui aussi adressé un message aux plus âgés: « les aînés ont travaillé fort toute leur vie pour bâtir un Canada meilleur pour les générations d’aujourd’hui et de demain. En cette Journée nationale des aînés, je me joins à tous les Canadiens pour rendre hommage aux aînés et souligner les nombreuses contributions qu’ils apportent à nos communautés», a-t-il déclaré.

Chaque semaine, une sélection des nouvelles de votre arrondissement.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.