Soutenez

7 choses à savoir sur Notre-Dame-de-Grâce

Photo: Montage Métro Média

Un total de 27 circonscriptions québécoises se trouvent sur l’île de Montréal. Métro vous présente ici ce qu’il faut savoir sur Notre-Dame-De-Grâce dans le cadre des élections de 2022.

1-Dernière course

En 2018, Kathleen Weil, du Parti libéral du Québec (PLQ), a été réélue dans la circonscription de Notre-Dame-de-Grâce pour la quatrième fois avec une écrasante majorité, amassant près de 63% du vote. Sa plus proche rivale, la candidate de Québec solidaire (QS), n’a récolté que 11,84% des voix.

2- Députée sortante

Kathleen Weil entamait en 2018 son quatrième mandat de députée de la circonscription de Notre-Dame-de-Grâce. Depuis ses débuts en politique, elle a occupé plusieurs fonctions ministérielles, dont ministre responsable de l’Accès à l’information, ministre responsable des Relations avec les Québécois d’expression anglaise, et ministre de l’Immigration.

La députée de Notre-Dame-de-Grâce a annoncé début juin qu’elle ne briguerait pas un cinquième mandat. C’est Désirée McGraw, ancienne conseillère principale en politique, qui a été désignée par le PLQ pour se présenter aux élections du 3 octobre.

bannière élections québec 2022

3- Les tendances

Notre-Dame-de-Grâce est un véritable bastion libéral. Depuis sa création en 1965, seul un candidat extérieur au PLQ a été élu: Gordon Atkinson, indépendant, a siégé comme député de 1989 à 1994.

Parmi les autres députés qui ont représenté la circonscription, on peut noter Russell Copeman (1994 à 2008), qui a par la suite été maire de l’arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, et Reed Scowen (1978 à 1987), qui a ensuite été délégué général du Québec à Londres et à New York.

4- Candidat.e.s

Balarama Holness (BM)
Cloé Rose Jenneau (PQ)
Élisabeth Labelle (QS)
Geneviève Lemay (CAQ)
Désirée McGraw (PLQ)
Alex Tyrrell (PVQ)

5 – Profil dociodémographique*

Langue
Près de la moitié de la population de la circonscription de Notre-Dame-de-Grâce parle l’anglais le plus souvent à la maison (48,3%). Une proportion de 24,2% de la population parle le français le plus souvent à la maison, contre 79% au Québec.

Famille
Plus de 18 000 familles vivent à Notre-Dame-de-Grâce. Au sein de la population, 32,7% des couples vivent sans enfant, comparativement à 43% dans la province. Par ailleurs, 21,5% des familles sont monoparentales.

Diversité
Une proportion de 34,2% de la population totale de la circonscription fait partie d’une minorité visible. Les communautés noires et chinoises sont les plus représentées (30,3% et 16,6%).

Revenus
Le revenu médian des ménages privés comptant deux personnes ou plus est de 73 843 $, comparativement à la moyenne québécoise de 78 645 $.

6- Limites géographiques

Depuis sa création en 1965, le territoire de la circonscription de Montréal–Notre-Dame-de-Grâce a été modifié à plusieurs reprises. Les dernières modifications datent de 2017. Aujourd’hui, cette circonscription englobe l’arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce ainsi qu’une partie de Montréal-Ouest.

Carte de la cironscription de Notre-Dame-de-Grâce

7- Signification du nom de la circonscription

Créée en 1939, la circonscription de Montréal–Notre-Dame-de-Grâce fut réduite, modifiée et élargie pour devenir Notre-Dame-de-Grâce en 1965.

Ce nom lui a été donné en référence à l’église centrale Notre-Dame-De-Toutes-Grâce de la paroisse catholique fondée par les Sulpiciens en 1853.

*Les statistiques présentées sont le résultat de la compilation des données du Recensement du Canada de 2016 de Statistique Canada. Elles sont accessibles sur le site d’Élections Québec.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.